Une des toutes premières questions qui s’impose concernant un projet associatif est « Où trouver des fonds pour une association ? ». Parfois avant même la création officielle. De fait, l’argent n’est pas le seul besoin d’une association , mais il est évident qu’il facilite la mise en œuvre de la mission choisie.

A quoi ça sert de trouver des fonds pour une association ?

 

Indépendamment de l’argent qu’une association caritative peut distribuer, il existe des frais auxquels toutes les structures sont soumises.

  • Le fonctionnement ordinaire minimum
    • Assurance (compter 150€ ou plus par an)
    • Communication : téléphone, support de communication ou formation
    • Faux- frais type bureautique, poste, convivialité
  • Investissement plus ou moins lourds selon votre domaine d’activité

Au début, la récupération permet un équipement de première intention à moindre cout. Néanmoins, ces articles d’occasion, étant par définition anciens, voir usés, ne dureront pas longtemps. Très rapidement leur remplacement s’imposera, pour des raisons de confort, mais aussi de sécurité.

  • Frais de local et/ ou de personnel salarié.

Certes ce problème ne concerne pas toutes les équipes associatives. Mais pour celles qui fonctionnent avec cette pression financière, trouver des fonds pour leur association est un impératif vital.

 

De manière générale, il en va du projet associatif comme des enfants « A petite association, petit problème et à grosse association, gros problème ». En vérité, peu importe la somme en jeu, seule compte la proportion de la ressource vis-à-vis des dépenses totales.

D’ailleurs, voyons les différentes ressources permettant de trouver des fonds pour une association.

trouver des fonds pour association chouponline accroche

Trouver des fonds à une association grâce aux ressources d’action

 

J’avoue être plutôt allergique aux démarches quémandeuses.

En effet certaines associations réclament sans cesse de l’argent mais ne mettent rien en place pour être autonome. Avant de chercher à obtenir une subvention ou avant de mettre en place une collecte de don, voyez ce que vous avez déjà entre les mains.

Exemple concret :

L’association « les amis alsaciens de Partage Tanzanie » (antenne régionale d’une association nationale) organise un réseau de parrainage. Les parrains et marraines sont membres de droit et ne payent donc pas d’adhésion. En revanche, s’ils le souhaitent, ils peuvent payer la même cotisation annuelle que les autres membres qui ne parrainent pas.

Autre exemple :

L’association de réinsertion professionnelle « FA-RE 13 », demande une adhésion fixe qui couvre les frais d’assurance, constitution de dossier. Cette inscription donne accès à des animations, conférences, ateliers etc… Ensuite, les adhérents payent ensuite une cotisation en fonction de leurs revenus pour bénéficier d’un parcours d’accompagnement personnalisé faisant appel à des prestataires extérieurs.

Avantage financier d’une inscription

La majorité des associations ne retiennent pas d’adhésion. Ce qui est un choix de politique interne. De plus, toutes les associations à vocation sociale réduisent les cotisations au minimum car elles ne veulent pas que le prix soit un frein ni pour les bénéficiaires ni pour les bénévoles.

Pourtant la première ressource fondamentale de l’association est là.

Comme dans un couple, chacun des membres doit participer aux frais commun. Donc les adhérents, bénévoles et / ou bénéficiaires (selon les missions) doivent contribuer à la survie de l’association. Espérer trouver des fonds pour l’association sans jamais rien payer soi-même ne garantit aucune autonomie.

Si je ne cesse jamais de vous inciter à développer votre association, c’est justement qu’il est plus facile de partager les charges fixes en étant plus nombreux. Dans cet objectif, tous les moyens sont bons pour augmenter les adhérents d’une association !

Bonne nouvelle : Une adhésion ou une cotisation n’ont pas de montant minimum légal. De sorte qu’il est envisageable de fixer un montant symbolique de un ou deux euros. Cette somme multipliée par le nombre de personnes de votre équipe globale est une rente plus ou moins assurée.

 

D’ailleurs en toute logique, le paiement de la cotisation conditionne l’accès aux assemblées générales. En effet, une personne qui n’est pas à jour de sa cotisation, n’est pas officiellement membre de l’association, même si elle a aidé toute l’année. En conséquence, elle ne peut pas voter de décision pour l’avenir d’une association dont elle n’est pas membre.

En conclusion : adhésion et/ou cotisation apportent un fond de trésorerie de base et officialise l’intégration à l’association. Pour une totale transparence, il est important  d’expliquer la grille de tarifs avec simplicité en faisant apparaitre ces montants.

Bonus administratif de l’inscription

Soit dit en passant, l’officialisation d’un engagement associatif par une fiche d’inscription présente l’avantage de collecter aussi des informations sur vos adhérents. Une bonne utilisation des données personnelles est une richesse pour votre association.

Par ailleurs, en cas d’accident donnant lieu à une indemnisation, l’assurance demandera une preuve que la personne est bien membre de l’association. Si ce n’est pas le cas, la prise en charge ne sera pas la même.

utilisation des donnees personnelles bulletin adhesion chouponline accroche

Animations réservées aux  adhérents

Maintenant que votre association compte quelques adhérents, et éventuellement des bénévoles, elle a toute latitude pour organiser ses activités.

Ces dernières aident à  trouver des fonds pour une association. La première approche consiste à réserver des animations pour les adhérents. Potentiellement, ils sont là pour profiter de ce privilège. Mais d’autres formes de bonus complètent l’activité principale de l’association. Par exemple : challenge interne avec récompense, stage préparatoire à un diplôme ou diplôme lui-même. Rien n’oblige à ce que ces bonus soient gratuits. D’ailleurs il est fréquent que les adhérents paient pour ces extras qui assurent des revenus supplémentaires à l’association. Nous revenons à cette éternelle question de politique interne en adéquation avec le projet associatif.

assemblée générale association loi 1901 convocation

Evènement grand public

Ce qui m’ennuie avec les animations exclusives pour les adhérents, c’est que trouver des fonds pour l’association revient à solliciter toujours les mêmes personnes. Alors, pour éviter une lassitude financière des adhérents, je préfère l’organisation d’évènements grand public.

Dans cette optique, les bénévoles fournissent tout autant de travail mais ne sont pas forcément les payeurs. L’argent arrive de l’extérieur.

Les grands classiques pour trouver des fonds à une association

Sur ce blog, vous trouverez différents articles à propos des grands classiques du genre. Que ce soit pour organiser un loto ou une brocante et autre vide-grenier, voir un festival nouvelle tendance ou une compétition, les adhérents sont sollicités pour leur aide et non pas pour leur argent. Ce détail rend bien plus facile le recrutement d’une équipe active.

Les ateliers en tout genre

Quel que soit le type d’atelier que vous animés, ils sont susceptibles de trouver des fonds pour votre association. En effet, à partir de leur thème principal, un évènement grand public attirera l’attention et l’argent sur votre mission associative. Pour exemple, cette animatrice professeur d’Anglais qui annonce des gouters typiques de la culture anglophone. Là encore, des ateliers exceptionnels sont gratuits ou à prix minimum si vous les considérez comme une action de communication. Ou alors ils sont payants à prix margé si vous souhaitez en profiter pour augmenter la trésorerie de votre association.

Actualité exceptionnelle

Dans le même esprit, tous les évènements de prestige participent à trouver des fonds pour une association. Ce peut être directement par le droit d’entrée à une conférence d’expert ou la participation à un atelier avec une spécialiste. A ceci s’ajoute tout ce que votre imagination invente pour une ressource indirecte. Pour exemple la visite de Thomas Pesquet dans son village d’enfance. A cette occasion, le club photo local a proposé un reportage photo payé par la mairie et mis en vente les albums souvenir de l’évènement.

Communiquer sur évènement préparer conférence chouponline luggage-1032998_640

Produits dérivés au logo de l’association

Je ne considère pas un album souvenir comme un produit dérivé, sauf s’il concerne un de vos évènements. D’ailleurs ce format pour trouver des fonds à une association mériterait d’être plus développé.

Quand on évoque les produits dérivés, viennent à l’esprit les calendriers et les textiles personnalisés. Dans les deux cas, je vous recommande la qualité et l’esthétique qui participent à l’image de marque de votre association. Surtout ne rechignez pas sur ces points sous prétexte d’augmenter votre marge de bénéfice. Indépendamment du prix total du produit, Il vaut mieux gagner deux fois trois euros (donc 6 euros) en vendant deux beaux articles que de gagner une fois cinq euros grâce à un article bas de gamme.

Dans cet esprit de qualité, je considère bien sùr les livres d’expert écrits pour augmenter votre notoriété ou les livres support de communication réalisés dans le cadre de vos activités associatives. Ces media vous permettent de trouver des fonds pour votre association. En plus, ils participent aussi à la réputation de votre équipe et de son travail.

A contrario, vous connaissez tous ces articles gadget ou d’utilisation courante qu’il est possible de personnaliser. De nos jours, vous avez le choix entre commander un stock pour de la revente directe comme un commerce physique ou d’utiliser un site de « print on demand » pour de la vente via internet. Dans la mesure où la motivation des acheteurs est plus d’aider à trouver des fonds pour l’association que le produit lui-même, la qualité n’est pas indispensable. Pour autant, je trouve qu’elle apporte une motivation supplémentaire à l’achat. A vous de voir selon votre public et les circonstances de vente.

expliquer la grille de tarif chouponline porte monnaie

Vente avec profit pour l’association

Contrairement aux idées reçues, une association a le droit de vendre des produits ou des prestations avec un profit. La notion de « à but non lucratif » concerne les membres de l’association mais pas l’association elle-même. En effet, cette expression est systématiquement amputée du dernier mot. Pourtant il est le plus important de la phrase: « à but non lucratif PERSONNEL ».

La loi cadre les ventes associatives pour les montants du chiffre d’affaire d’où découle l’imposition fiscale. Pour le reste, la liberté d’action prévaut pour trouver des fonds à votre association.

De coup, toutes les formules sont possibles.

Le plus simple est de passer par un spécialiste de la vente sur catalogue. Votre équipe organise une commande groupée, en interne mais aussi auprès des cercles de relations proches. Le prestataire prévoit d’avance une marge qui reviendra à l’association.

Par ailleurs, si votre structure a la chance de recevoir des dons matériels en grande quantité, elle est autorisée à les revendre et ainsi trouver des fonds pour l’association. Pour exemple, mon association de loisirs créatifs qui récupère souvent des stocks de laine, tissus, mercerie etc… et les revend à prix cassés.

Dans ce cadre, rentrent aussi les ventes immatérielles. C’est-à-dire les prestations que votre association propose grâce à une mission externalisée des bénévoles. Régulière ou ponctuelle, le bénévolat de compétence  est une piste pour trouver des fonds à votre association. Néanmoins ne buttez pas sur l’exploitation de compétences professionnelles. Vos bénévoles ont d’autres expertises tout aussi profitables.

Pour exemple, les nombreuses séances de team-building que proposent de plus en plus d’associations en s’appuyant sur leurs activités habituelles.

formation instagram pour charlott par Chouponline formation

Ressources de sollicitation pour trouver des fonds à une association

 

Jusque ici nous avons vu les ressources internes pour trouver des fonds à une association. Je veux dire par là, l’argent que l’association va gagner par ses propres moyens sans rien demander à personne. Ces ressources régulières ou ponctuelle sont le fruit d’un travail des bénévoles.

Au contraire, dans cette deuxième partie, nous allons voir les différentes ressources de sollicitation. C’est-à-dire que les bénévoles attendent des autres qu’ils leur donnent de l’argent. Leur travail se résume à le demander.

 

Je vous l’avoue sans détour : je ne suis pas fan du concept.

Tout simplement parce que dans ma vie personnelle, j’ai appris à me débrouiller avec mes propres moyens et surtout à me contenter de ce que j’ai à ma disposition. Voilà pourquoi, je vous propose ces solutions pour trouver des fonds à votre association seulement en dernier recours.

Abordez ce chapitre en pensant à vos propres revenus :

Quotidiennement vous gagnez votre salaire grâce à votre travail. Votre niveau de vie est calé sur ce montant. Parfois vous savourez la chance d’une prime et vous l’utilisez pour vous offrir un extra.

comment organiser un loto pour une association chouponline tirelire

Dons sans contrepartie

Le principe du don sans contrepartie est simple puisqu’il s’agit de la collecte. Version « T’as pas deux balles ? ».

Le parallèle va peut-être vous paraitre extrémiste. En effet, dans cette démarche de sollicitation pour trouver des fonds à votre association, pensez aux mendiants que vous pouvez croiser.

A qui préférez-vous donner ?

Le clochard pouilleux et aviné qui dort devant sa boite de conserve vide ? Ou la mère de famille qui pleurniche en câlinant des enfants amorphes ? Ou le musicien des rues qui égaie l’ambiance en souriant aux passants ?

Considérez que vous êtes le public.

Les valeurs de votre association étant le fondement de vos actions et de votre communication, votre public réagira comme vous. Donc vous devez mettre en place des collectes qui vous ressemblent. Parmi toutes les formules de collecte, choisissez celle à qui vous donneriez vous-même avec plaisir.

Collecte en ligne ou par tirelire

La quête sur les lieux publics étant règlementée, les sites de collecte sur internet se sont développés pour trouver des fonds aux associations.

La mise en place est plutôt simple et toujours identique : Vous créez un profil à votre association en renseignant un certain nombre d’information administrative, dont les coordonnées bancaires. Ensuite vous publiez une annonce plus ou moins rédigées pour expliquer votre cause associative et vos besoins d’argent.

Il est désolant de constater que la plupart des bénévole croient que cela suffit pour trouver des fonds à leur association.

Et ensuite ils sont déçus de ne pas récolter autant d’argent qu’ils l’espéraient.

Alors, au risque de me répéter, je vous rappelle que personne ne se lève le matin en se demandant où il ou elle va distribuer de l’argent. Aucun généreux donateur ne va partir à la recherche d’une annonce de collecte pour faire chauffer sa carte bleue.

C’est à vous d’aller chercher ces donateurs en communicant sur l’existence de votre collecte. Non sur votre besoin impérieux d’argent mais sur vos motivations et valeurs. Apitoyer ou convaincre ?

A vous de choisir votre ligne éditoriale.

Autres méthodes de collecte

D’ailleurs, nous avons déjà évoqué la communication autour de collectes d’envergure plus ou moins spectaculaire. Le modèle ultime étant désormais la communication de la génération téléthon. L’inventivité des bénévoles pour trouver des fonds à une association développe d’autres formes de collecte, en particulier celle du micro don de proximité. Ce dernier est le parfait intermédiaire entre le don financier et le don matériel puisqu’il permet de collecter les deux types de ressources.

Et oui, le don matériel est une ressource.

D’ailleurs pour rappel, certaines associations en ont fait leur activité principale. Bien sûr que je pense au bien nommées ressourceries. Ce moyen de trouver des fonds pour une association ne leur est pas réservé.

Il est possible pour toutes les associations de récupérer un lot de matériel, neuf ou d’occasion et d’en tirer profit.

Si vous utilisez le matériel reçu directement pour votre activité, il compte comme une ressource. En effet, c’est autant de moins que vous dépensez pour fournir votre association. Je pense aussi bien à une machine à coudre pour un club de couture qu’à une palette de riz pour une équipe de maraude alimentaire ou un lot de raquettes invendues pour une équipe de tennis.

L’autre moyen de valoriser un don matériel est de le revendre et ainsi trouver des fonds pour votre association. Soit vous le vendez en interne auprès de vos adhérents, soit vous organiser une vente publique.

Comme toujours, il est primordial de communiquer sur ces dons, leur utilisation et l’intérêt pour votre association. Sans oublier de remercier le donateur. C’est ainsi que vous encouragez les gens à vous donner du matériel dont ils ne savent que faire et qu’ils ne veulent surtout pas jeter.

Legs à une association loi 1901

Cette ressource est rarement envisagée dans les petites associations alors que certaines en font leur message principal de communication.

La règlementation des legs aux associations est précise et complexe. De sorte que l’aide d’un professionnel du droit et / ou de la fiscalité est recommandée. D’autant que pour accepter un legs, il faut payer les frais de succession y afférant. Là aussi, les calculs sont savants !

animer des ateliers creatifs en maison de retraite atelier tres chouette chouponline

Dons avec contrepartie

 

Au-delà de la collecte ou de la cagnotte classique, il existe des moyens de trouver des fonds pour une association avec une contrepartie. Une contrepartie est un remerciement ou un avantage réservé aux donateurs. Elle peut être assimilée à une vente de produit ou de prestation mais avec des nuances qui font la différence.

En l’occurrence, le prix indiqué est un minimum.

Pour exemple, ce choupy qui organise une collecte de dons sans demander la charité en vendant des produits maison ou de récupération, voir des paris en ligne.

Crowdfunding pour projet associatif

Le concept de cette collecte avec contrepartie n’est pas réservé aux start-up qui veulent assurer la trésorerie nécessaire à leur lancement.

Le procédé est tout à fait approprié pour trouver des fonds à une association dans un objectif précis. En effet, ne comptez pas financer le fonctionnement quotidien de votre structure ainsi. Envisagez cette méthode pour un projet évènementiel de grande envergure, du moins pour votre équipe.

Ce type de collecte en ligne propose à la fois différents montants de dons et la contrepartie correspondante à chaque montant.

Il est d’usage que les dons les plus bas reçoivent une contrepartie symbolique minimale de type « notre éternelle reconnaissance ». Les donateurs du niveau au-dessus ont leur nom inscrit dans le livre d’or de la collecte. Ensuite, les montants de don suivant reçoivent des cadeaux en lien avec le projet : une entrée à l’animation, une boisson offerte lors de l’animation, le T-Shirt en série limitée etc…

Pour réussir à trouver des fonds pour votre association grâce au growdfunding, vous devrez beaucoup communiquer pour attirer le public vers votre collecte. Après la clôture de cette collecte, le travail d’envoi des contreparties vous demandera beaucoup d’organisation et de main-d’œuvre.

Méthode des parrainages

Certaines contributions sont plus symboliques, comme le parrainage.

Ce format de dons se développe en s’inspirant du modèle des associations humanitaires. A l’origine le parrainage concernait les enfants orphelins des pays lointains. Ensuite, le parrainage d’enfants défavorisés locaux a permis de leur offrir des vacances. Désormais, il est aussi possible de parrainer des arbres pour le renouvellement d’une forêt ou de parrainer les animaux d’un zoo pour la sauvegarde d’une espèce. Maintenant, les refuges pour animaux abandonnés ou malades en font autant.

La contrepartie qui consiste à avoir son nom sur l’arbre ou l’enclos est des plus symboliques, mais tellement flatteuse pour le donateur.

Mécénat d’entreprise

Dans la même veine, le mécénat qui pourtant se distingue du sponsoring par l’absence d’obligation de la part de l’association qui en bénéficie. Néanmoins, il serait bien ingrat de profiter d’un partenariat avec une entreprise sans au minimum mentionner sa contribution au projet associatif.

Bref, soyez imaginatif pour trouver des fonds à votre association par le système des parrainages.

trouver des fonds pour association avec micro don pieces jaunes

Subventions publiques ou privées

Etre une association ne garantit aucune subvention.

De plus, aucun montant minimum n’est imposé aux collectivités qui les attribuent. Il est donc très vivement déconseillé de vouloir financer une cause par ce seul moyen de trouver des fonds d’association. En conséquence de quoi, je vous recommande vivement d’obtenir l’indépendance financière de votre structure par d’autres voies. Dans ce contexte, les subventions que vous aurez la chance d’obtenir sont des bonus.

De plus, une subvention ne fait pas l’autre.

Bénéficier d’une subvention de fonctionnement

Vous devez distinguer les subventions de fonctionnement attribué par les communes qui souhaitent soutenir l’activité associative.

La règle est qu’il n’y a aucune règle !

Les conditions d’attribution, les procédures et les montants sont libres sans aucune obligation pour la commune. En échange, l’utilisation des sommes perçues est tout autant libre et non contrôlée. D’ailleurs, il est possible que la subvention prenne la forme d’un local prêté gratuitement.

 

Il est évident que trouver des fonds à votre association grâce à une subvention de fonctionnement, nécessite de bonnes relations avec l’équipe municipale.  Les élus mais aussi des employés permanents de la mairie. L’implication de votre association à la vie municipale n’est pas obligatoire mais politiquement correct. Dans cette optique, ne ratez pas une occasion de vous montrer aux évènements locaux (vœux du maire, cérémonies mémorielles, inaugurations et réunions). Il est tout aussi bien venu de participer aux animations organisées par la mairie pour le public : forum des associations, journées découvertes etc….

Ainsi, le principe est toujours le même : donnez avant de demander !

Répondre à un appel à projet

Les autres subventions imposent un cadre strict qui permet de trouver des fonds à une association en répondant à un appel à projet.

Dans ce processus, une collectivité ou une entreprise, parfois même une association décide de financer des projets externes à leur structure. Leur projet à eux est défini dans les moindres détails : thème, réalisation, critère de financement etc… En conséquence de quoi, vous ne pourrez rien obtenir si votre projet à vous ne coche pas toutes les cases du dossier.

De sorte que vous comprenez tout de suite le double obstacle : d’abord avoir l’information de cet appel à projet. Ensuite caler le vôtre pour qu’il corresponde à tous les critères exigés. Soyez donc attentif et souple.

trouver des fonds pour association avec micro don arrondi de salaire

Prêt bancaire ou prêt d’honneur

La plupart des méthodes vues jusqu’ici pour trouver des fonds à une association conviennent plutôt à une structure qui a déjà commencé ses activités.

Il arrive parfois que le financement initial soit un frein majeur.

Selon l’activité, il est possible de démarrer selon la méthode dite du skate board. Comprenez par-là, que vos premières activités utilisent les moyens de dépannage et qu’elles prennent de l’ampleur au fur et à mesure que vous pouvez trouver des fonds pour l’association. Ainsi, après le skate, vous conduisez un vélo puis un scooter avant de rouler en voiture.

La difficulté étant d’obtenir le minimum pour le point de départ.

Comme pour vos propres débuts dans la vie, le crédit est une solution. Si la banque bloque votre projet, le prêt sur l’honneur est un plan B salvateur. Bien sûr, enregistré cela de manière officielle. Le remboursement devenant une priorité supplémentaire.

salon en ligne COMM ASSO chouponline partenariat commande

En résumé, où trouver des fonds pour une association loi 1901 ?

Trouver des fonds pour une association est indispensable pour garantir son fonctionnement, voir sa mission. Chaque équipe de bénévoles dispose de ressources d’action qui peuvent être complétées par des ressources de sollicitation. La mise en œuvre et la communication varient pour chacune de ces sources financières.

A. Ressources d’action

a) Adhésion et cotisation
b) Animation pour  adhérents
c) Evènement grand public
d) Produits dérivés
e) Vente avec profit

B.  Ressources de sollicitation

a) Dons sans contrepartie

1) Collecte
2) Micro-dons
3) Legs

b) Dons avec contrepartie

1) Crowdfunding
2) Parrainages
3) Partenariat d’entreprise

c) Subventions

1) Fonctionnement
2) Appel à projet

d) Prêt bancaire ou prêt d’honneur

trouver_des_fonds_pour_association_chouponline_résumé

Si vous souhaitez trouver des fonds pour votre association

          • enregistrer vos adhésions ou cotisation
          • mettre en place une billetterie en ligne
          • organiser une cagnotte ou un crowdfunding
          • vendre à distance
          • préparer une opération parrainage

Un seul et même service choup.online !

annonce gratuite + option billetterie

Articles similaires qui pourraient vous plaire

Ce blog vous plait ?

Ce blog vous plait ?

Inscrivez-vous et recevez les prochains articles directement dans votre messagerie !

0% de pub,

100% de lecture

Votre inscription est faite !

Pin It on Pinterest

Share This