La communication des associations philanthropiques est au cœur du Choup-blog. De ce fait, nous évoquons sous différentes approches les outils et la stratégie de communication externe mais aussi les bonnes pratiques de communication interne. Pour cette dernière, en plus des procédures administratives, les relations humaines sont à prendre en compte avec beaucoup de sérieux. Aujourd’hui nous allons donc évoquer comment créer du lien social dans et grâce à la vie associative.

Créer du lien social, définition

 

En préparant ce dossier, j’ai découvert quelques détails qui n’en sont pas :

=> Il n’existe pas de synonyme à l’expression « lien social ».

La logique linguistique veut pourtant qu’un concept très répandu, soit souvent évoqué donc exprimé de nombreuses façons.

 

=> Le problème de lien social alerte sur l’isolement des personnes âgées et des populations en situation de précarité.

Pourtant nous sommes tous concernés.

 

== Le thème du lien social est au programme des manuels « Economie sociale et solidaire » des lycées, en particulier des classes de première.

Ce que disent les manuels scolaires

D’ailleurs c’est à l’un d’eux que j’emprunte les définitions suivantes :

 

==Groupe social

Ensemble de personnes liées entre elles par des relations sociales plus ou moins fortes, des caractéristiques communes ou des objectifs communs.
On parle de groupe primaire pour désigner un groupe social de petite taille, composé de personnes qui se connaissent et entretiennent des liens forts. Un groupe secondaire est un groupe de plus grande taille, où les relations directes entre les personnes sont plus rares.

 

== Le lien social

Désigne la relation entre un individu et la société, c’est-à-dire l’appartenance à des groupes sociaux. Les liens sociaux sont ainsi des liens familiaux, amicaux, professionnels et de citoyenneté. La rupture de ces liens peut mener à l’exclusion.

Choup-vie privée

Avec ma triple activité de commerciale  / Associative Angel / présidente d’association vous pensez bien que je n’ai aucun problème à entretenir des liens sociaux intenses, trop parfois. A cette occasion, je voudrai vous raconter une anecdote de ma vie privée qui résume à elle seule tout le concept de sociabilité.

 

En revenant à pied de l’école maternelle, tous les jours, ma fille faisait un grand coucou au chauffeur du train qui passait pile à ce moment-là au bout de notre rue. A chaque fois, le chauffeur klaxonnait, ce qui réjouissait la petite.

Un jour que ma jeune cousine parisienne était en vacances chez nous, elle s’étonne :

« Pourquoi la puce fait coucou au train ?

-Pour qu’il klaxonne !

-Mais pourquoi il klaxonne ?

-Bin, parce qu’elle a fait coucou ! »

Voilà pourquoi je considère qu’il est important en parlant de communication et de bénévolat de rappeler que l’objectif est d’abord de créer du lien social. « Bien communiquer pour une association » revient à renforcer ce lien social, et la coopération.

Intérêt pour une association de créer du lien social

 

Pour certaines associations de solidarité, « créer du lien social », c’est-à-dire la lutte contre la solitude des personnes fragiles, est leur mission première. Par exemple les clubs des anciens ou toutes les amicales qui portent bien leur nom. Leur projet associatif est de rompre l’isolement des personnes ou d’instaurer un lien entre les générations. Extension des veillées paysannes et des salons littéraires ou des « cercles », elles représentent les précurseurs des réseaux sociaux. Ici, les adhérents participent aux actions sociales pour se rencontrer et partager un moment ensemble.

Pour les autres clubs, les activités ciblées, comme le sport ou tout autre loisir, sont à la fois des prétextes à ces rendez-vous et l’occasion de sélectionner des personnes de même affinités.

La facilité pour créer du lien social

Sur ce dernier point, je vous partage mon ressenti. Vous me direz si vous avez le même sentiment.

Même si je suis très curieuse de découvrir de nouveaux univers, certains sujets me suffisent à petite dose. Mais pour des rencontres régulières je préfère créer du lien social avec des personnes qui ont les mêmes passions que moi.

Pour exemple : une soirée exceptionnelle à discuter jeu vidéo, pourquoi pas. Il est certain que je vais apprendre plein de nouvelles choses. Par la même occasion, je vais créer du lien social avec des personnes très différentes de moi. Et vous savez à quel point je considère la diversité comme une richesse.

Pour autant, pour mon loisir hebdomadaire, je préfère retrouver mes copines du club couture. Chacune coud chez elle et nous pourrions nous retrouver autour d’un thé, juste pour papoter. Mais c’est plus sympathique d’associer les deux activités : le loisir et le lien social amical.

D’ailleurs, pour être honnête, avant de quitter ma famille, je me sens plus légitime d’annoncer « soirée au club couture » que « soirée papotage ». Tout autant pour les soirées de réseautage professionnel.

 

En conclusion, en tant que structure associative, n’oubliez jamais que derrière votre mission officielle, se cache la mission réelle de créer du lien social entre les acteurs locaux. Ceci s’exprime dans tout vos supports de communication, comme une annonce pour recherche de bénévole.

L’intérêt pour une association de créer du lien social

Par principe une association est un regroupement de personnes, au moins deux. Il s’agit donc d’un lien social volontaire d’entraide. Ce qui ne signifie pas qu’il est définitif. Comme toute relation, amoureuse par exemple, créer du lien social et le maintenir demande un effort. La formation des bénévoles ne tient pas suffisamment compte de cet aspect de leur mission. J’invite aussi les dirigeants associatifs à ce former sur le sujet pour concilier les visions de tout ceux qui travaillent dans leur association, quelque soit leur statut.

 

Dans l’article « Reconnaitre une relation toxique en milieu associatif», Delphine nous a raconté comment une ambiance délétère l’a conduite à interrompre son engagement bénévole malgré sa grande motivation.

De la même façon, énormément d’associations veulent construire « un partenariat de sponsoring ou de mécénat » en remplissant un simple dossier. Alors qu’un travail en profondeur pour créer un lien social avec des entreprises est indispensable pour atteindre des objectifs de grande envergure. C’est le message sous-jacent de l’article sur « le micro-don de proximité ».

Il en est de même pour les collaborations avec les autres associations ou institutions.

Je vois aussi beaucoup d’associations qui lancent des collectes ou des appels à bénévoles comme des pierres dans la mare. Je vous avertis que ne pas créer de lien social préalable avec votre public-cible va couler votre projet. Si vous voulez que les gens consacrent du  temps ou dépense de l’argent pour votre cause, donnez-vous la peine de les motiver avec les bons arguments.

Méthodologie pour créer du lien social en milieu associatif

 

Pour cette fois, je vous épargnerai les fondamentaux d’une relation humaines mais si vous estimez que c’est nécessaire que je traite ce sujet aussi, dites le moi en commentaire.

Voici plutôt des pistes de réflexion spécifique au milieu associatif pour créer du lien social.

Distinguez démarches administratives et relations humaines

Je devrai demander un billet à tous les dirigeants d’association qui m’affirment profiter des inscriptions pour faire du relationnel. Je serai déjà riche.

Depuis quand « Expliquer la grille de tarif  d’une association» à une mère de famille sert à créer du lien social ?

D’un côté, le bénévole est concentré sur la présentation de l’activité et les modalités de paiement c’est-à-dire sur l’association de manière égocentrique. Et de l’autre côté, son interlocutrice réfléchit à l’organisation et au budget dans le cadre familial. Donc à sa propre problématique, de manière tout aussi ego-concentrique.

C’est normal !

Aucune critique ni encore moins de jugement.

Je ne fais rappeler que deux humains normaux ne peuvent pas réellement  créer de lien social lorsqu’ils sont autocentrés. Et le moment de l’inscription à une association induit forcément un échange de ce type. En effet, l’inscription peut servir à créer du lien social mais seulement si, plus tard, vous utilisez les données personnelles fournies par le bulletin d’adhésion pour construire une stratégie de communication conviviale et interactive. Sur le moment, les échanges sont fonctionnels, de l’ordre « passes chercher le pain » avec votre conjoint.

Organisation interne de l’association

La plupart des associations ont été fondées par un groupe d’amis plein d’entrain. Pas d’efforts nécessaires pour créer un lien social, puisqu’il était déjà acquis avant de commencer. Très motivés, chacun s’est lancé dans le projet sans prendre le temps de réfléchir à l’avenir de l’association. Petit à petit, l’équipe grandit, les projets se multiplient et brusquement, de graves problemes relationnel éclatent.

Dans les cas les plus calmes, une simple remise à plat de l’organisation, suffit à éviter les conflits au sein de l’association. Bien sûr, dans la mesure où il vaut mieux prévenir que guérir, vérifiez dès à présent où en est votre équipe.

Dans les cas les plus dramatiques, un des membres abuse de son pouvoir, et là il devient difficile de maintenir le lien social. Sauver l’association est parfois déjà un moindre mal.

Activité spécifique pour créer du lien social.

Les associations a but non lucratif dont la mission première est de créer du lien social ont l’habitude d’organiser des sorties, des groupes de paroles, et autres animation collectives. Les autres doivent penser à provoquer ces moments en plus de leurs activités habituelles.

Le repas de fin d’années ou la remise des diplômes sont des exemples courants, simples et plutôt superficiels. De plus, l’organisation en interne augmente la charge de travail du bénévole responsable de l’intendance. En conséquence de quoi, je vous encourage à envisager votre activité de cohésion de groupe de manière plus marquante. Une animation exceptionnelle dans tous les sens du terme sera source de souvenirs forts propres à créer du lien social entre ceux qui les partageront. Le fameux « J’y étais ».

Exemple d’une activité originale pour créer du lien social

 

Vincent est un choupy de la première heure qui est guide touristique à plein temps partagé.

Hein ?

C’est-à-dire qu’il est guide touristique toute l’année mais son travail est partagé entre deux saisons : en hiver, il vit en Inde et accompagne les touristes dans le Maharastra. Et en été, il vit en Avignon et fait découvrir cette ville pendant des visites nocturnes. Voici son point de vue à propos de notre sujet.

Une visite touristique pour créer du lien social

« Je suis convaincu que le tourisme peut être un vecteur de cohésion sociale qui unit et qui participe à l’éducation populaire.

En tant que guide touristique culturel, je transmets un savoir sur l’Histoire et le passé. Néanmoins mes visites prévoient des temps d’échanges. Ainsi, les visiteurs témoignent de leur vécu et apportent des éclairages interculturels au reste du groupe.

En effet, le ciment d’une nation c’est son Histoire, celle que l’on s’approprie pendant notre scolarité ou nos lectures et qui devient notre histoire, à nous en tant qu’individu. L’Histoire collective et personnelle participe donc à développer un lien social à l’échelle d’un pays, et de tous les groupes qui la constitue.

Mon travail de guide touristique est de donner vie à cette histoire en m’appuyant sur les monuments que le temps nous a laissés. J’aime ponctuer les repères dans le temps par des anecdotes auxquelles les visiteurs vont réagir. La surprise ou l’effroi sont des émotions propres à créer du lien social entre ceux qui la ressentent ensemble.

Avignon est un lieu touristique formidable pour cela. En effet, cette ville et sa région ne sont devenues françaises qu’en 1791. Et ce fût par élection sans aucun choix imposé. IL est donc logique d’aborder la construction d’appartenance à un groupe. Réfléchir au cheminement qui a conduit les Avignonnais à devenir Français, aide à se poser la question sur sa propre intégration dans une équipe et sur sa volonté d’agir ensemble ;

Par ailleurs, j’adapte les circuits au public, en particulier pour les associations de quartier qui veulent favoriser le lien social entre habitants ou adolescents. Sinon, un circuit touristique de rencontres intergénérationnelle a pour objectif avoué de créer du lien social entre des seniors et les plus jeunes. Il provoque une échange être générations. Ceci permet de mettre les savoirs en commun et d’écrire une histoire propre au groupe, éventuellement associatif. »

Choup-expérience de cette activité originale

J’ai eu l’occasion de suivre « Les noctambules d’Avignon ». L’ambiance est très particulière. En vérité, elle se prête bien à créer du lien social. En effet, la nuit tout est différent, donc les émotions sont plus fortes.

Sans la chaleur accablante de la canicule qui sévit en journée, on se sent plus léger et plus à l’aise. Au lieu de rouspéter sur les mouches, la sueur, les coups de soleil etc., donc de penser à nous-même, on est tout disposé à papoter avec les autres membres du groupe.

Revoilà la notion que pour créer un lien social sincère et réel, nous devons avoir l’esprit ouvert aux autres, et donc être affranchi de nos soucis nombrilistes.

D’ailleurs le nombre de places pour une visite avec Vincent est limité à un petit effectif. Ainsi on ne perd pas de temps à attendre les trainards. De plus, les explications restent aussi audibles pour tout le monde. Sans compter qu’il est moins intimidant de poser une question.

Bien sûr, comme en fin de journée, on est un peu las, la visite avance au rythme d’une promenade. Des pauses sur des bancs ou des murets permettent de profiter du moment magique en écoutant les explications ou de partager nos impressions avec les autres.

L’intention de créer du lien social à l’occasion d’une visite touristique se réalise naturellement, sans forcer. Ce qui me semble important et prioritaire dans cette démarche, c’est de miser sur une activité originale, certes, mais conçue spécialement pour créer du lien social. Soyez attentif à ce détail.

Beaucoup d’activités soi-disant de groupe ne sont en vérité que l’organisation collective d’une activité individuelle. Si les gens ne sont pas ensemble ou n’ont pas le temps de discuter, il leur sera impossible de créer un lien social.

:En résumé: pourquoi créer du lien social en association?

Que ce soit sa mission principale ou annexe, une association a tout intérêt à créer du lien social qui lui permet de :

  • Garder ses adhérents
  • Attirer des sponsors ou mécènes
  • Recruter des bénévoles
  • Motiver des donateurs
  • Développer des collaborations

Pour atteindre ce résultat et créer un lien social solide, il est primordial que l’association loi 1901 applique les principes suivants

  1. Distinguer démarches administratives et relations humaines
  2. Appliquer une organisation interne limitant les sources de conflits
  3. Prévoir une activité spécifique avec un fort potentiel d’émotion collective et des moments de partage.

Rencontrez d’autres passionnés du monde associatif

⇓ Par ici les liens vers les bons groupes ⇓

Articles similaires qui pourraient vous plaire

Ce blog vous plait ?

Ce blog vous plait ?

Inscrivez-vous et recevez les prochains articles directement dans votre messagerie !

0% de pub,

100% de lecture

Votre inscription est faite !

Pin It on Pinterest

Share This