La France est un pays formidable qui peut être fier de beaucoup de ses merveilles, dont la fameuse déclaration des droits de l’Homme. Mais à l’autre extrême, les Français battent aussi un record honteux: celui des abandons d’animaux de compagnie pendant l’été. En réaction, de nombreuses associations pour animaux abandonnés oeuvrent pour les sauver. Voyons ce qu’elles pourraient proposer pour limiter ces abandons.

Ce que vous ne trouverez pas dans cet article

 

Nous avons déjà évoqué   le manque de communication des associations canines  ou au contraire les associationsa but non lucratif qui défendent la cause animal par le jeu de société.

Par ailleurs, le code rural définit parfaitement les rôles respectifs des refuges et des fourrières: De sorte que cet article met de côté toutes les opérations de sauvetage des animaux maltraités. Nous n’évoquerons pas non plus les campagnes de stérilisation des chats errants pour éviter leur prolifération jusqu’à la surpopulation.

En conclusion, le sujet se consacre exclusivement aux animaux familiers qui vivent déjà en famille, quel que soit leur cursus.

Le problème de l’abandon d’animaux de compagnie

 

Dès le printemps, les associations pour animaux abandonnés affichent complet et refusent chatons ou chiots trouvés sur la voie publique ou les poubelles. Les refuges pour animaux en détresse ne savent plus où donner de la tête pour financer les soins vétérinaires, la stérilisation et l’identification de tous leurs pensionnaires à quatre pattes.

Dès le début de l’été, l’horreur monte d’un cran, avec les chiens et chats, voir les NAC (nouveaux animaux de compagnie) abandonnés dans des conditions monstrueuses. Ce qui bien sûr, est considéré comme acte de cruauté envers un être doué de sensibilité. C’est puni comme tel par la loi.

Les chiens et les chats sont la partie visible de ce scandale. Pourtant toutes les espèces sont victimes d’abandon d’animaux de compagnie.

Pour éviter ces drames, le mieux est bien sûr d’anticiper en tant que propriétaire de l’animal. En effet, avant de prendre la responsabilité d’un animal et avant de boucler ses valises, chacun doit comprendre ce qu’implique la possession d’animaux familiers. Avoir une compagnie n’est pas un argument suffisant si le projet ne s’inscrit pas dans une réflexion complète sur les conditions de vie d’un animal particulier. Il existe de très nombreuses solutions pour éviter la maltraitance animale. Elles sont accessibles à tous les budgets, puisque certaines sont GRATUITES.

Aucune raison ne peut justifier l’abandon de son animal de compagnie

=> 3 chiens féroces dans un studio? Une solution !

=> Un vieux chat malade? Une solution pour lui aussi!

=> Un cochon d’inde casanier? Mais, oui, une solution existe!

D’ailleurs vous trouverez ci-dessous une infographie édifiante sur la volonté d’abandon d’animaux domestiques. Malheureusement, ce n’est qu’un extrait de la triste réalité découverte au cours de mes recherches pour écrire cet article.

infographie_intention_abandon. chouponline

Refuges, gardez l’esprit tranquille

Cet article vous propose des solutions gratuites ou payantes contre l’abandon d’animaux de compagnie. Certaines propositions pour aider les animaux peuvent sembler rentrer en concurrence avec des services proposés par des entreprises. Ne le considérez pas comme cela.

Le principe de base du commerce s’appuie sur le « client idéal ». Or, les personnes prêtent à payer un professionnel ne sont pas les mêmes que celles qui cherchent le gratuit en tout. Il ne s’agit pas seulement de moyens financiers mais aussi de convictions.

L’objectif de cet article est d’aider les associations pour animaux abandonnés. D’abord je vous propose des pistes de communication pour sensibiliser les gens. Ensuite  je vous livre quelques idées pour développer de nouvelles activités associatives.

Les associations pour animaux abandonnés peuvent proposer des services gratuits sans pour autant empêcher les professionnels de vendre les leurs. Tout simplement parce que les personnes qui utiliseront les services gratuits n’auraient surement jamais payé pour la même prestation.

Vous pouvez trouver des recettes de cuisines ou des tuto créatifs gratuits sur internet. Cela n’empêche pas que beaucoup de personnes préfèrent acheter des livres ou prendre des cours, et d’autres achètent les produits finis prêts à l’emploi.

Donc soyez conscients et convaincus qu’associations pour animaux abandonnés ou professionnels vous n’êtes pas en concurrence.

 

association animaux abandonnés abandon animaux de compagnie chouponline voiture 2

Un cri du cœur contre l’abandon des animaux de compagnie

 

Mon amie Sarah est une jeune femme au grand cœur, plein de romantisme. Son métier est d’organiser des cérémonies laïques, en particulier des mariages. Alors on peut dire que les grands  sentiments sont sa spécialité. Aujourd’hui son grand coeur nous parle d’un sujet qui la touche beaucoup : l’abandon d’animaux de compagnie pendant les vacances d’été. Et comme Sarah est une personne pleine de ressources, elle nous présente des solutions pour nos amis les animaux, enfin pour que les maitres puissent partir l’esprit serein en laissant leurs animaux à l’abri.

« Chaque année c’est la même histoire.

Chaque été, des milliers d’animaux de compagnie sont abandonnés au bord des routes. Les associations pour animaux abandonnés saturées lancent des appels à l’aide. On pourrait penser que la magie d’internet aidant, les adoptants aient enfin à leur disposition toutes les informations nécessaires pour palier à ce fléau et garder leurs animaux pendant les vacances.

Il faut croire que non ! 

Du coup, au nom de nos chères boules de poils, de plumes et autres écailles, faisons le point sur les différentes possibilités pour garder nos animaux de compagnie pendant les vacances.  Si vous ne pouvez pas prendre Médor, Félix ou Bob (ben quoi, un gecko qui s’appelle Bob, çà me parait naturel !) avec vous au soleil, il existe une solution adaptée à votre situation et au bien-être animal.

Je vous passe le détail des pensions et des hôtels spécialisés pour accueillir un animal qui poussent comme des champignons. Parce que, à moins de vivre dans une grotte, vous savez que ça existe ! Et en plus, ces accueils représentent un budget qui peut être rédhibitoire pour beaucoup de familles. Ce qui nous intéresse dans cet article, c’est plutôt de vous proposer des solutions pour animaux de compagnie peu couteuses et qui ne demandent pas beaucoup d’investissement personnel. Le plus compliqué, c’est de trouver ce qui vous convient. Après, vous aurez vos repères et très rapidement vos habitudes.

Le prix comme argument

 

Sarah a surement raison : le prix de la prestation est un argument en faveur des associations pour animaux abandonnés.

Les associations pour animaux abandonnés développent deux types de campagnes de communications :

      • Campagne pour inciter à l’adoption d’animaux de compagnie
      • Campagne pour sensibiliser les gens contre l’abandon des animaux de compagnie

Qui est le public qui voit passer ces campagnes de sensibilisation ?

 

Ceux qui n’abandonnent pas leur animaux

Comme la famille Choup, ils les emmènent avec eux en choisissant transport, hébergement et activités en fonction de leur présence. Ils sont prêts à sacrifier leur confort ou leur budget pour que la famille reste intacte, animaux de compagnie inclus.

Quand il est vraiment impossible de trouver une organisation adaptée aux chiens et chats, ces mêmes passionnés chercheront et paieront un service de gardiennage sans se poser de questions.

Ce profil de propriétaire de chiens et chats n’est donc pas concerné par les campagnes de sensibilisation menées par une association pour animaux abandonnés.

 

Ceux qui abandonnent leurs animaux

Bien sur n’étant pas dans cette catégorie, je ne peux qu’imaginer leurs arguments :

      • Pas pratique de les emmener
      • Trop cher de les faire garder

Inutile de les sensibiliser à la détresse des animaux abandonnés, ce n’est pas un argument qui les atteint. Il serait plus efficace de leur apporter des solutions qui répondent à leurs problemes pour leur éviter d’en arriver à cette décision d’abandon.

Ils veulent une solution:

      • Facile
      • Gratuite

 

association_animaux_abandonnés_abandon_animaux_de_compagnie_chouponline_infographie_v3

« Allo maman ?!  » contre l’abandon des animaux de compagnie

 

Sarah aime la simplicité, alors en première intention elle vous propose le réflexe  de base : trouver une famille provisoire.

La formule la plus répandue, c’est bien entendu de confier votre animal de compagne à un proche.

Il aura ainsi une présence rassurante et une nouvelle maison en attendant votre retour. Ce service rendu peut tout à fait se transformer en échange de garde. Ceci implique qu’à votre tour vous prendrez en charge l’animal de votre aidant. Et parfois, proposer à l’amiable cette solution protectrice peut véritablement être le déclencheur d’une belle collaboration. En effet, la plupart des gens n’osent pas demander. Alors prenez les devants et offrez vous-même votre aide pour les animaux de compagnie autour de vous. Cela  peut en ravir plus d’un.

A charge de revanche, il va de soi!

 

Petit avertissement tout de même:

Vérifiez bien en amont que tous les animaux concernés par cette cohabitation temporaire s’entendent bien pour éviter dégâts et frustrations, autant pour vous que pour vos petits protégés.

Outils numériques contre l’abandon des animaux

Grace à la magie d’internet, il existe de nombreux supports pour permettre aux particuliers de s’organiser entre eux et garder leurs animaux à tour de rôle, selon le principe de la réciprocité ou du bénévolat.

 

Sites ou applications de mise en relation

Des sites de mise en relation comme « animal futé.com » ou « animal Keepers » et « Wamiz ».

Ces sites sont développés par des entreprises qui monétisent leur flux avec de la publicité. Mais une association pour animaux abandonnés pourrait très bien avoir sa propre plateforme de mise en relation.

Il est évident qu’un tel outil numérique coute cher à développer auprès d’un prestataire. Néanmoins je suis convaincue qu’en faisant appel à du bénévolat de compétence, il est possible d’y arriver. Ce projet pourrait même être commun à un collectif d’associations pour animaux abandonnés dans le cadre d’un partenariat d’utilité publique en faveur des droits des animaux.

Le label d’action à but non lucratif étant toujours une plus-value pour stimuler la générosité des donateurs sensibles à la protection de l’animal.

 

Groupes sur les réseaux sociaux

Comme « Garde d’animaux entre particuliers » ou « Entraide pour garde d’animaux » sur Facebook.

Un tel  groupe demande surtout de la modération pour vérifier que des personnes peu scrupuleuses ne détournent pas les publications pour un mauvais usage. Sinon, l’ensemble des échanges devrait être autonome.

Je vous recommande de choisir la catégorie de groupe « apprentissage » qui permet de créer des guides, c’est-à-dire de classer les publications, selon votre convenance :

  • Par région
  • Par espèce animale
  • Par période de garde

 

Une association pour animaux abandonnes, voir même un collectif d’associations sont tout à fait légitimes de développer ce type de service en leur nom. Ces solutions faciles et gratuites construisent un univers complet autour de l’activité principale de l’association loi 1901.

Néanmoins, pensez bien qu’une application digitale ou un groupe sur les réseaux sociaux ne peut pas être efficace s’il est inconnu. Donc il est indispensable de les faire connaitre en communicant à leur sujet. Dans ce contexte, il ne faut pas avoir peur d’investir

Ces investissements ne coutent pas plus cher qu’une campagne de publicité traditionnelle avec un retour sur investissement potentiel plus ciblé donc plus efficace. Et ils coutent aussi moins cher que des animaux à charge pour l’association.

 

association animaux abandonnés abandon animaux de compagnie chouponline adorable

Visites à domicile pour les animaux de compagnie

 

Sarah reprend ses propositions :

Pour éviter de changer l’environnement familier de votre animal, ce qui est une des premières sources de stress chez les chats notamment, c’est également une bonne idée de demander à un proche de venir chez vous pour une visite quotidienne. Famille, amis, voisins, collègues etc. Vous avez bien quelqu’un qui habite à proximité, qui adore les animaux de compagnie et que ça ne dérangera pas de faire le déplacement ! Parfois, il suffit simplement d’oser demander. Et si votre animal de compagnie est gentil, alors là les gens devraient être prêts à faire cet effort. C’est le cas du chien de mes parents, les voisins se battent pour savoir qui aura la chance de le garder chaque année.

Dans le pire des cas, avec tous les étudiants qui cherchent un emploi saisonnier, il devrait être possible d’en trouver un pour ce service en échange d’un peu d’argent de poche ! Vous pouvez aussi mettre une petite annonce chez le vétérinaire : toutes les personnes qui passent par-là aiment les animaux de compagnie ! Je connais aussi des personnes âgées qui ne partent pas et qui arrondissent leur retraite ainsi, en prenant en charge des animaux de compagnie pendant les vacances de leurs maitres.

Choup-avis

Pet-Sitter est un métier qui se répand aussi bien en ville qu’en campagne. Mais malheureusement ces personnes sont des indépendants trop discrets. Certains communiquent plus ou moins correctement sur les réseaux sociaux  Une association professionnelle leur permettrait de mettre en commun leurs forces vives.

  • Faire connaitre leur métier et les différentes variantes de leurs services
  • Partager les frais et le travail de communication professionnelle
  • Collaborer avec les autres associations et autres professionnels des animaux de compagnie.

association animaux abandonnés abandon animaux de compagnie chouponline petit chien

Associations à la rescousse des animaux de compagnie

 

En tant que bénévole libre, Sarah n’oublie pas les associations à but non lucratif.

 

Contactez les associations pour animaux abandonnés

Enfin, pensez aux associations !

Il y a forcément une association pour animaux abandonnés près de chez vous qui offrent des services de gardiennage d’animaux de compagnie pendant les vacances. De nombreux bénévoles sont généralement prêts à aider, moyennant uniquement la cotisation annuelle à leur association, ce qui est bien moins onéreux que la pension ou l’hôtel.

Exploitez vos talents

S’il est bien une spécialité que personne ne niera à une association pour animaux abandonnés, c’est bien leur capacité à en prendre soin et à les surveiller dans de bonnes conditions.

Le savoir-faire, les locaux, les bénévoles : tout est à disposition !!

Un refuge prend souvent la forme d’un chenil où cages et enclos sont fonctionnels. D’autres structures fonctionnent exclusivement grâce au soutien bénévole de familles d’accueil. Le réseau humain est donc prêt à offrir un refuge pour sauver les animaux.

Développer un service de gardiennage est très pertinent pour limiter l’abandon des animaux de compagnie. En effet, vaut-il mieux héberger gratuitement un chien et ses croquettes pendant quelques jours avant qu’il retourne dans sa famille ? Ou héberger un chien sans date de fin parce qu’il a été abandonné ?

 

association animaux abandonnés abandon animaux de compagnie chouponline chiot

Associations pour animaux abandonnés, montrez-vous

Sarah explose :

Mon cri du cœur va également aux associations, faites-vous connaitre !

Il y a tant d’opportunités gâchées dans la vie associative à cause du manque de communication. Certes la création d’affiche est un gros travail, mais il est indispensable pour communiquer. Refuges et SPA locales ne lésinez pas pour promouvoir vos services annexes. N’hésitez pas à proposer des ateliers et rencontres avec des familles. Contactez les centres de dressages et les mairies. METTEZ LE PAQUET SUR LA COMMUNICATION !! Car d’un point de vue adoptante, le réflexe n’est souvent pas instantané, alors si en plus vous jouez à cache-cache.

Vous l’avez compris, les plus gros soucis entre les associations pour animaux abandonné et familles d’animaux de compagnie, c’est encore et toujours la communication et la visibilité. Alors passez les mots, s’il vous plait, pour réduire les abandons d’animaux de compagnie. « 

Communication toujours!

 

Je ne peux qu’approuver ce dernier argument de Sarah. En effet, les associations pour animaux abandonnés communiquent beaucoup contre l’abandon, voir pour l’adoption. Mais le manque de communication associative sur les autres services est pénalisant pour l’ensemble de la filière.

 

association animaux abandonnés abandon animaux de compagnie chouponline accroche

On les laisse seuls à la maison?

 

Laisser seuls à la maison nos animaux de compagnie pendant les vacances est  une solution à réserver aux absences de très courte durée seulement. A savoir un week-end pour un chien, ou une petite semaine maximum pour un chat en extérieur selon la température de saison. Pour un NAC, tout dépend de la durée de sa litière et de sa mangeoire.

Il existe des systèmes mécaniques pour nourrir les animaux pendant les vacances, sans déranger le voisin. Là aussi à limiter à quelques jours. L’été, le danger étant le manque d’eau.

Distributeur d’aliments et d’eau

En animalerie vous trouverez des distributeurs de croquettes pour chat.

Si votre chat a l’habitude de vagabonder autour de la maison, laisser le distributeur devant la porte, à l’abri de la pluie. Prévoyez large, tant pis si les chats du quartier  en profitent un peu. Sachez qu’il existe des modèles de distributeurs avec reconnaissance de l’animal via une puce électronique fixée à son collier : il n’y a QUE lui qui peut manger.  Il existe aussi des modèles doseurs pour que votre animal ne se  goinfre pas le premier jour et ne crie pas famine le reste de votre absence.

Les mêmes distributeurs existent pour de petits animaux en cage. Il existe même des galets alimentaires à diffusion lente pour poissons.

 

ATTENTION :

Cage, aquarium, terrarium, litière… Nettoyez TOUT en grand juste avant de partir. En prévoyant épais pour ceux qui ont  une paillasse. Sans oublier la gamelle d’eau et là aussi prévoyez large.

Mode de vie pour animal familier autonome

Une solution pour animaux de compagnie peut aussi venir de vos habitudes. Dans la famille Choup nos sept cochons d’inde ainsi que le lapin nain et la tortue vivent en liberté dans le jardin (entièrement clos par un mur) pendant toute l’année. De sorte que nous pouvons nous absenter sans nous soucier d’eux. Ils mangent l’herbe et rentrent le soir dans leur abri, comme d’habitude.

Evidemment, si les vôtres vivent en cage, vous ne pouvez pas les libérer du jour au lendemain !

Finalement on les emmène ?

 

Des sites référencent les hébergements qui acceptent les animaux de compagnie pendant les vacances, surtout chien et chat. Les emmener suppose qu’ils seront en vacances eux aussi! Promenades et confort au programme. Il faut qu’ils soient sages et propres afin de ne pas détériorer la location. Et surtout, il n’est pas question de les laisser dans la voiture au soleil pendant que vous visitez un musée ou mangez au restaurant.

Surtout, pendant le trajet, pensez à la pause pipi pendant une petite promenade. Et toujours de l’eau fraiche. De plus en plus de station services ou offices du tourisme mettent une gamelle « doggy-bar » à disposition.

Piste à développer par les associations pour animaux abandonnés

 

Je vous l’ai dit au début de cet article : la famille Choup voyage avec ses chiens. Nous prenons un hébergement où ils sont les bienvenus.

La plupart du temps, pendant nos visites de musée ou de parc, nos chiens restent à l’hôtel ou au gite. Mais le problème du premier ou du dernier jour est toujours un dilemme. En effet, nous n’avons pas encore pris les clefs de notre logement, ou au contraire nous les avons déjà rendues mais nous aimerions profiter de la journée pour visiter un peu plus. Mais nous n’allons pas nous mentir : il est difficile de profiter des infrastructures touristiques avec des chiens. Tout simplement parce qu’ils ne sont pas les bienvenus dans un musée ou dans un parc de loisir. De plus, il est impossible car dangereux pour eux de les laisser dans la voiture toute la journée.

 

Un besoin fréquent

Le besoin d’un service de gardiennage à l’entrée des centres touristiques est évident.

Les associations pour animaux abandonnés ont une carte à jouer. En développant un partenariat association- entreprise qui serait gagnant pour les deux parties. Imaginons un futur où chaque lieux touristiques proposeraient un service de gardiennage à son entrée, comme une consigne mais adaptée à un animal de compagnie. Ce service étant géré par une association pour animaux abandonnés dont l’expertise garantie la qualité de l’accueil et des soins apportés aux animaux confiés.

  • Les points touristiques gagnent des clients qui peuvent visiter en faisant garder leur animal de compagnie sur place
  • L’association loi 1901 évite un abandon d’animaux de compagnie.

 

Un modèle économique adaptable

L’aspect financier est à déterminer entre l’entreprise et l’association à but non lucrative :

  • L’entreprise peut offrir ce service à ses clients mais dédommager l’association
  • L’entreprise peut faire payer ce service à ses clients et partager le bénéfice avec l’association prestataire
  • Les propriétaires d’animaux de compagnie peuvent payer directement à l’association de gardiennage. Soit un prix déterminé d’avance selon une grille de tarif précise et claire, soit « à la tirelire » selon le principe du « don en libre conscience ».

L’association pour animaux abandonnés peut offrir ce service bénévolement et l’entreprise ne fait pas payer le gardiennage. Une tirelire pour collecter les dons est alors fortement recommandée.

 

association animaux abandonnés abandon animaux de compagnie chouponline voiture

Résumé des solutions contre l’abandon des animaux de compagnie

 

Une part des solutions est du ressort des propriétaires d’animaux de compagnie. Néanmoins les associations pour les animaux abandonnés ont leur rôle à jouer soit en tant que facilitateur en proposant des services adaptés, quitte à les inventer et à sortir de leurs habitudes.

 

  • Site de mise en relation entre particuliers
  • Groupe de mise en relation sur les réseaux sociaux
  • Visite à domicile par un pet-sitter
  • Gardiennage en coopérative bénévole, dans les locaux disponibles ou en famille d’accueil
  • Développement de partenariats avec les points touristiques pour simplifier le voyage et les visites aux propriétaires d’animaux de compagnie qui décident de les emmener en vacances.

Pour faire connaitre les activités annexes de votre association pour animaux abandonnés,

faites connaitre vos services contre l’abandon des animaux de compagnie

Publiez une annonce avant les départs en vacances

Articles similaires qui pourraient vous plaire

Ce blog vous plait ?

Ce blog vous plait ?

Inscrivez-vous et recevez les prochains articles directement dans votre messagerie !

0% de pub,

100% de lecture

Votre inscription est faite !

Pin It on Pinterest

Share This