Célia est membre du groupe Facebook « partage et rencontres inter-association », service complémentaire de Choup.online. A leur inscription, les nouveaux sont invités à se présenter ainsi que l’association dans laquelle ils sont engagés comme élu, bénévole, bénéficiaire, animatrice ou coach. C’est ce qu’a fait Célia.

 

Sa présentation étant très détaillée, j’ai pu la transformer en article du blog pour mettre son engagement bénévole en valeur auprès de toute la communauté Choup (Facebook, Instagram, Pinterest et LinkedIn).

 Voici donc, à travers l’expérience de Celia, un exemple du travail réalisé par les associations de protection animale qui se consacrent aux animaux vagabonds, en particulier les chats libres.

 

 

Une vie de bénévole au service des chats libres

 

QUI suis-je ?!
Protectrice des chats libres, harets pour etre exacte, c’est à dire nés dehors de mère sauvage ou redevenue sauvageonne après abandon. Je m’y suis intéressée dès l’enfance en les nourrissant.

 

Une longue expérience.

J’ai commencé à être très active il y a …. 44 ANS !

 

benevole chats errants chouponline  chats 1Quand je dis bénévole active, je parle de faire stériliser les chats libres. A l’époque, la stérilisation ne concernait que les mâles, et j’ai dû convaincre des vétérinaires de stériliser aussi les femelles. J’ai tout d’abord agi pour les chats de mon lieu de travail. Puis de fil en aiguille ceux des autres sites hospitaliers, des HLM etc… ! Ensuite, je suis venue en aide à des particuliers qui nourrissaient des chats libres, soit sur des lieux publics, soit dans leur jardin.
Pour avoir le droit de « trapper » les chats libres,  j’ai adhéré comme bénévole à une association qui avait le certificat de capacité. Comme cette association avait son siège à 45km de chez moi, j’avais un statut de « déléguée terrain ».

 Il y a une quinzaine d’années, la présidente de la SPA « Le chat La vie » de Louvigny m’a appelée au secours. J’ai aussi adhéré à cette association.

 

 

 

Une réglementation nationale

Avec la parution du code rural en 1999,  j’ai demandé les autorisations au maire de l’époque. Depuis dix ans, j’ai le soutien du responsable « animaux errants » de la police Municipale de ma commune. Apres quelques ajustements techniques et relationnels, je suis désormais aussi en bonne relation avec la fourrière. Je les tiens informés de mes interventions.

 

C’est important car d’une part trop de personnes nourrissent sans faire stériliser , et d’autre part certains maires interdisent de nourrir les chats libres et verbalisent alors que dans le code rural , les chats libres ont le droit d’être nourris .

 

benevole chats errants chouponline  chats 1
 Le nombre de mes protégés ne cessent d’augmenter. Aux chats harets, sont venus petit à petit s’ajouter beaucoup de chats et chatons perdus ou abandonnés. Ne pouvant plus faire face toute seule, il y a 5ans, j’ai demandé son soutien à une deuxième association « Sos chiens et chats» (distante de 60 km), pour m’aider à les nourrir. Nous avons mené une campagne de stérilisation en partenariat avec les deux autres associations. L’association « Cœur de Pattounes » dont je suis aussi membre bénévole poursuit les stérilisations et les collectes en faveur des 140 chats libres dont je m’occupe actuellement.

 

 

 

 

 

Un investissement financier important

Ainsi en 44 ans, mon travail de bénévole a permis la stérilisation  de 1320 chats libres. En comptant ceux de la campagne actuelle dont j’assure les convalescences et les isolements de quarantaine. Sur ces stérilisations plus de 400 ont été réalisées à mes frais!

 

 

benevole chats errants chouponline  chats 1
Pour expliquer un peu car ce n’est pas évident :
Parfois ces associations prennent en charge certains chats libres, sociables mais non identifiés dont je ne retrouve pas les propriétaires. Mais souvent, pour placer les adultes ou autres chatons qu’on me confie, je dois souvent me débrouiller toute seule. Lorsque ce sont des chats libres qui ont été identifiés par ma première association, la « SPA / le chat et la vie », la présidente qui me fait confiance accepte le transfert d’identification. Cette association m’a beaucoup aidé depuis des années ainsi qu’une autre personne qui est âgée maintenant. Elle ne manque pas de me proposer de l’aide selon ses moyens lorsque je fais des appels au secours. Je lui en suis très reconnaissante.

 

 

 

Lorsque aucune de ces deux associations ne peut m’aider financièrement ou s’il s’agit de chats libres venants d’un nouveau site, je prends en charge la stérilisation. Mais je demande quand même l’identification à une association que je dédommage. Ainsi je suis sûre que les chats soient en règle!
La Fondation Brigitte Bardot attribue des bons de prise en charge. Mais ils ne sont que de 50€ donc le supplément est à mes frais.

 

 

Avec un tarif réduit spécial « association » :

Femelle : stérilisation + tatouage = 116€

Male= castration + tatouage = 73€

Je paye systématiquement en plus le vermifuge et le déparasitage= 13€

 

 

En parallèle je suis venue sur Facebook pour défendre le droit des chats libres. J’ai aussi été très active pendant 5 ans sur le collectif « chats 100% stérilisation ». En participant aux actions qui en découlent comme des courriers aux députés et au Ministre Cyber actions contre les captures. J’ai collaboré au dossier stérilisation en donnant toutes informations recueillies pendant toutes ces années. Avec cette équipe, nous avons relancé toutes les mairies pour faire le point sur leur mise en application du code rural.

 

Je suis actuellement, et de plus en plus, débordée par le travail sur le terrain et surtout freinée par mes limites physiques d’une part et économiques d’autre part. Alors désormais,  je cible les chattes pleines.  Lorsque les chats sont sociables ou que leur histoire m’est inconnue, je fais des recherches de propriétaires en créant une fiche d’alerte sur les sites de chats perdus.

 

 

Mon objectif est de sortir de la rue au fur et à mesure, les chats sociables ou que je socialise en allant les soigner. Il faut aussi trouver des solutions pour les chats vivants sur des sites dont les accords ont été remis en cause. Les chats  libres ne sont pas maltraités mais ils n’ont plus d’abris ou ils ont dû être délocalisés pour le nourrissage.

D’autre part, autant je supportais de nourrir des chats harets ou redevenus sauvages et qui n’aspiraient qu’à la liberté, autant il m’est de plus en plus insupportable d’être obligée de relâcher des chats sociables, faute de place et de solution d’accueil.

 

 

 

 

 

 

benevole chats errants chouponline  chats 1

Pour nourrir 110 chats libres chaque jour, il faut:

7 kilos de mélange (friskies et marques de magasin)

+  2 Kilos de croquettes One

+ 2 kilos de wiskas ou breekies

+ 7 boîtes

+ 15 sachets mélangées avec des restes ou des coquillettes que je cuits pour certains sites.

 

Certains plus âgés ont besoin de pâtée, plus molle que les croquettes. Certains m’attendent, alors je les gâte un peu plus. A d’autres plus sauvages ou que je ne vois que rarement, je laisse seulement des croquettes. Certains chats libres chassent et si je mets trop de nourriture, c’est gaspillé : ils sont tous bien dodus !!

 

 

benevole chats errants chouponline  chats 1

 

 

Il arrive parfois, qu’on me reproche de les laisser dehors et de ne pas les prendre ! J’accueille dans les limites du possible. Pas question  » d’accumuler “ les chats. Surtout pour les laisser enfermer et ne pas être disponible ou présente parce que trop souvent dehors !!! Les choix sont impératifs : pour l’’instant, je privilégiés le terrain tant que je peux. Ensuite on verra si les circonstances me permettent d’en accueillir plus.

 

 

 

 

 

 

L’association « Cœur de Pattounes »

 

L’association « Cœur de Pattounes » a été fondée en juillet 2015 par un groupe d’amoureux des animaux, déjà bénévoles dans la protection animale. L’équipe est composée de quelques bénévoles actifs sur le terrain, et de quelques adhérents donateurs, trop peu nombreux.

 

 

benevole chats errants chouponline  chats 1

Les objectifs de l’association « Cœur de Pattounes »

 

Prendre en charge les chats ou chatons abandonnés.

IL faut les soigner, les mettre en règle et les proposer à l’adoption, dans la mesure des capacités d’accueil.

 

 

 Lutter contre la prolifération des chats errants.

Il faut savoir qu’un couple de chats non stérilisés peut engendrer indirectement plus de 20 000 petits sur 4 ans. Grâce à la Fondation 30 Millions d’amis, des conventions de stérilisation et d’identification des chats libres sont signées avec les mairies. Ceci nous permet de prendre en charge les animaux non adoptables car trop sauvages et de les remettre sur leur lieu de vie après prise en charge.

 

 

L’association « Cœur de Pattounes » n’a pas de local.

benevole chats errants chouponline  chats 1
Elle s’organise autour de familles d’accueil bénévoles trop peu nombreuses, qui acceptent de garder temporairement un ou plusieurs chats ou chatons en attendant l’adoption définitive. L’association « Cœur de Pattounes » prend à sa charge les frais vétérinaires . Néanmoins nous demandons à nos familles d’accueil de subvenir aux besoins en litière et nourritures des animaux qu’ils hébergent.  Quand nous organisons des collectes, nous aidons ces familles et les nourrisseurs des chats libres. Nous recherchons continuellement de nouvelles familles d’accueil car nous n’en avons que très peu et les bénévoles sont eux-mêmes famille d’accueil. D’ailleurs nous manquons cruellement de bénévoles tant pour les journées de collectes que pour intervenir sur le trappage des chats libres. Toute aide est la bienvenue !

 

 

L’association « Cœur de Pattounes » est composée de quelques bénévoles actifs sur le terrain, et de quelques adhérents-bienfaiteurs, trop peu nombreux. Nous avons une page Facebook et un site internet qui n’est plus à jour faute de temps et de personne pour y intervenir.

 

 

benevole chats errants chouponline prenom

 

 

 

Célia a besoin d’aide, en général, mais aussi pour un projet précis pour lequel une collecte en ligne attend vos dons:

une extension de chatterie

 

 

 

 

 

Pour aller plus loin?

 

Des informations légales et pratiques pour aider les associations ou les particuliers à réagir correctement devant un animal errant. Des documents utiles pour les associations de protection

.

Avec Célia, on découvre le quotidien d’un bénévole.

En vrai, pas seulement ce qu’on imagine.

Quel est le votre?

Pour mieux faire connaitre votre cause, expliquez-nous en quoi consiste votre action.

Bonne idée! Allez, on se dit tout!

Ce blog vous plait ?

Ce blog vous plait ?

Inscrivez-vous et recevez les prochains articles directement dans votre messagerie !

0% de pub,

100% de lecture

Votre inscription est faite !

Pin It on Pinterest

Share This