L’Association Internationale pour l’Education à la Faune Sauvage (AIEFS) a été fondée pour tenir un rôle concret dans le changement des mentalités. Notre intention est de renforcer la lutte contre  l’extinction accélérée des espèces animales et ce à long terme. Comment défendre la cause des animaux a été notre première question. C’est pourquoi nous avons décidé de créer un jeu de société et d’animer des ateliers auprès des enfants.

Transmettre des connaissances pour défendre une cause

 

Etre militant pour la protection animale suppose d’aller directement au contact du public pour mieux le sensibiliser à la défense des animaux.  Ce travail éducatif à la préservation de la faune sauvage et de l’environnement est donc la principale mission de notre association. Pour réussir sur ce chemin-là, nous avons dû beaucoup réfléchir à comment défendre la cause écologique auprès des différents publics. Sans oublier, la manière de transmettre les connaissances nécessaires à la compréhension et à l’envie de préserver les espèces animales.

Pourquoi le jeu pour défendre une cause?

Nous avions de nombreux supports à disposition, dont le témoignage lors d’une interview podcast, par exemple. L’aspect pédagogique et ludique du message nous a semblé primordial, surtout pour les enfants. Des enfants qui, rappelons-le, sont les futurs décideurs de notre planète. En effet, plus les enfants seront conscients de l’importance de préserver la planète et tous ses habitants, plus les adultes de demain seront responsables et respectueux de ce qui les entoure. Le respect de l’animal sert aussi la cause des Hommes.

Le jeu nous est alors apparu comme une évidence, pour toucher, sans ennuyer, ce type de public extrêmement important et essentiel à nos yeux.

Les jeux de cartes, de société etc. sont en effet, un appui essentiel dans la pédagogie en général. Ils peuvent être utilisés dans de nombreux domaines pour les faire découvrir d’une manière ludique . Cette approche est forcément plus intéressante pour un enfant et même pour un adulte !

Bien sûr, il existait déjà des propositions intéressantes sur le sujet de la faune sauvage. Mais aucun d’eux ne réalisait vraiment le potentiel d’un tel outil dans la sensibilisation à la protection des animaux sauvages. C’est pourquoi, nous avons pris la décision de développer nos propres outils pour défendre la cause de notre association de défense des animaux.

Nous avons découvert que créer un jeu de société n’est pas de tout repos !

Imaginer puis fabriquer un jeu sur les animaux qui fonctionne auprès du public cible et qui permet de réaliser notre mission au mieux est une tâche qui s’est avérée longue et plus complexe qu’on ne l’aurait pensé.

Une activité à double potentiel

 

Le thème de l’écologie concerne tout le monde sous différentes formes . D’ailleurs les enfants sont particulièrement sensibles à la question animale. Nos amis avancent donc en terrain conquis.

 

Les bénévoles peuvent  proposer leurs animations à la fois à des institutions comme ils l’ont envisagé mais aussi auprès des nombreuses autres associations écologiques. Selon leur choix activiste de comment de défendre leur cause, ces associations à but non lucratif ne voudront pas se disperser en inventant elles-mêmes des supports. Une collaboration inter-association trouvera sa place dans un échange gagnant-gagnant profitable pour les deux groupes défenseurs de la cause animale.

 

De la même façon qu’un partenariat association-entreprise serait bénéfique pour les deux parties engagées dans la lutte pour défendre les bêtes. Si l’écologie touche chacun de nous, les jeux ont aussi le pouvoir de créer du lien social en association ou en entreprise. Donc, aucune hésitation à proposer des prestations de cohésions d’équipe autour de ce thème fédérateur, un peu près partout où l’opportunité se présente.

Créer un jeu de société sur plateau

Le premier jeu que les bénévoles ont conçu a surement été le plus bel exemple de cette complexité.

Le principe imaginé par l’équipe bénévole

Il s’agit d’un jeu de plateau avec un planisphère. Le but est d’atteindre une destination prédéfinie, en découvrant de nombreuses informations sur leur chemin. Une partie reproduit une expédition d’explorateur, à la découverte des espèces du monde. Pour atteindre cette destination, chaque participant dispose d’un dé qui leur permet d’avancer de point en point. Chacun de ses points renferme une information ou une énigme pour qu’ils puissent en apprendre plus sur la biodiversité et les droits des animaux. L’ensemble permet de défendre la cause des animaux en danger dans une approche globale.

De nombreuses notions sont ainsi abordées :

  • Le braconnage et les menaces en général,

  • L’éthique animale et le combat pour les droits au bien-être animal

  • L’alimentation et les caractéristiques des espèces,

  • Leurs lieux de vie naturels, et la cruauté de la captivité en cage

  • Les programmes de conservation des espèces

  • Les solutions que chacun peut mettre en place, à son échelle, pour aider la biodiversité à perdurer.

 

Ce jeu est adapté aux enfants de plus de 8 ans. De plus, lors d’un atelier, discussion et débat ponctuent l’animation. Bien sùr, le jeu n’estt qu’un prétexte pour déclencher les échanges sur la question principale « Comment défendre la cause animale ? »

Cette intervention pourra être complétée d’une seconde plus concentrée sur une thématique en rapport avec les questions et réflexions des enfants.

défendre une cause en créant un jeu de société chouponline plateau

Problème technique et solution maison

Ce jeu de société nous a donc fait rencontrer quelques petites difficultés pour défendre la cause militante de notre association loi 1901. La première difficulté a été la conception du plateau de jeu. N’ayant que peu de moyens financiers, il nous était impossible d’en faire imprimer un comme ceux que l’on peut trouver dans le commerce.

Il a donc fallu trouver des astuces !

Comme vous pouvez le voir sur la photo, nous avons utilisé un sous-main transparent dans lequel nous avons inséré une simple feuille de papier cartonnée, couleur de l’océan. Jusque-là, un peu de recherche et de réflexion, mais tout va bien.
En revanche, une question pratique s’est vite posée : Comment dessiner un planisphère dans les bonnes proportions et assez propre pour qu’on reconnaisse instantanément les continents ?
Aucune personne de l’équipe n’avait de notion de dessin. Alors nous avons réussi à trouver une image que nous avons agrandie grâce à l’écran de télévision. Ensuite, nous l’avons décalquée sans les détails sur du papier transparent. Puis nous avons redessiné les contours sur la feuille de papier, mis tout en couleurs et tracer les points de déplacement
Dit comme ça, cela ne paraît pas si complexe. Pourtant cela nous a pris beaucoup de temps et de réflexion pour réaliser ce visuel correctement.

Et il en va de même pour la conception des 200 cartes d’aventure, réparties en 4 catégories :

  • Enigmes sur la condition animale
  • Le saviez-vous ? : Informations
  • Aventure : bonnes actions ou mauvaises actions envers les animaux
  • Expédition : feuille de route pour devenir un défenseur pour les animaux

défendre une cause en créant un jeu de société chouponline carte enigme

Faites simple !!

Des entreprises spécialisées vendent à prix très raisonnables les supports vierges pour créer des jeux. IL est possible de personnaliser les supports papiers très facilement en dessinant ou collant dessus, vos propres illustrations. Ces mêmes boutiques en ligne proposent un choix très variés en qualité, prix et style de tout ce qui accompagne une partie de jeux : jetons, dès, sabliers, boite de rangement etc…

 

Par ailleurs, rappelez-vous toujours que l’imprimeur local paye le papier (ordinaire ou bristol) et l’encre au prix du gros alors que vous les achetez à prix fort. Ainsi, imprimer 200 cartes A6 vous coutera forcément moins cher en portant votre fichier numérique chez un professionnel que si vous utilisez votre imprimante de bureau. Il est certain que le résultat sera aussi plus qualitatif aussi bien pour le visuel que dans la durée de vie de votre outil.

Par la suite, vous pourrez multiplier le nombre de série dès que vous aurez le budget.

Nous avons voulu créer des « histoires » pour chacune de ces catégories. Le joueurse se projette dans la situation explicitée. Cela a pris énormément de temps, ajouté aux recherches, pour trouver des informations intéressantes, créer de bonnes questions avec de vraies explications ou encore des situations facilement compréhensibles et touchantes.

 

Maintenant que nous y avons mis un point final, nous sommes très fiers du résultat. Nous avons hâte de le tester auprès d’un groupe d’enfants. Nous espérons sincèrement qu’il plaira à ce public pas toujours facile à convaincre !

Prévoyez des tests en cours de création

 

Pour tester leur création en situation réelle sans être piégé lors d’une animation de grande envergure, je suggère à nos amis, de contacter une association spécialisée en jeux de société pour un bêta-test. Lors d’une soirée, ces grands passionnés sauront évaluer le niveau de difficulté des questions. Ils pourront mesurer la durée moyenne d’une partie. Et surtout ils ne se gêneront pas pour inventer des variantes aux règles, voir pour proposer des pistes d’amélioration. Leur avis d’experts sera une vraie plus-value pour faire évoluer votre création.

En termes de communication, ces testeurs de la première heure seront aussi vos porte-paroles. Pensez à recueillir et communiquer sur leurs avis : les avis positifs pour vanter les mérites de ce que vous avez inventez mais aussi les avis négatifs pour montrer l’évolution.

Autres pistes pour créer des jeux de société

 

L’association AIEFS a d’autres supports ludiques en cours de fabrication, imaginés autour de la ligne conductrice de la mission militante. Pour défendre la cause de notre association, nous avons imaginé des jeux plus simples, afin de toucher notamment les plus petits. Il était aussi important que la mise en place de l’atelier soit plus rapide.

Reprendre les grands classiques

L’avantage des jeux classiques, c’est que les concepts sont connus par tous. De sorte que nous pouvons nous en inspirer en réutilisant des règles universelles. A chaque fois, il faut trouver comment défendre la cause militante en adoptant le message à un nouveau format.

  • dominos sur des thèmes différents.
  • Jeux de carte « 7 familles »
  • Course d’orientation, chasse aux trésors etc.
défendre une cause en créant un jeu de société chouponline carte animaux

Jeux de questions et de mimes

Cependant, récemment nous avons tout de même imaginé une approche accessible pour plusieurs tranches d’âges, à partir de 6 ans. Nous sommes donc en train d’élaborer un jeu plus riche en contenu informatif. Le travail de préparation est d’autant plus intensif

 

  • Les habitats des animaux : Il faut deviner dans quel continent et dans quel milieu vit l’espèce indiquée par la pioche.
  • Les caractéristiques des animaux : A son tour, on mime une espèce animale pour la faire deviner aux autres. Des indices sont donnés pour mettre en valeur les caractéristiques de chaque espèce.
  • les informations générales selon le principe du vrai-faux.
défendre une cause en créant un jeu de société chouponline aventure

On retient mieux ce qu’on connait déjà

Ce principe de neuroscience dirige les méthodes d’apprentissage, dont les fameuses révisions.

Figurez-vous que dans mon emploi salarié, je vends des jeux pédagogiques aux enseignants. Alors vous pensez si je connais bien le sujet de cet article !

Apres quinze d’expérience, je peux vous assurer qu’il est plus facile de résumé « C’est un jeu de l’oie pour comprendre comment défendre une cause écologique ». Tout le monde comprend du premier coup. D’ailleurs les enseignants bricolent souvent des activités de grammaire ou de mathématiques à partir du Monopoly familial ou d’un Cluedo acheté en vide-grenier.

 

Avec les jeux universellement connus, il est même inutile d’expliquer la règle.

Tant pour votre équipe bénévole qui voudra convaincre un enseignant d’intégrer un atelier à son temps de classe, que pour l’animateur qui devra expliquer aux enfants comment participer. Grace à cela, l’organisation de l’animation gagne en efficacité et la partie commence plus vite. Or pour défendre votre cause et dénoncer la souffrance animale, c’est le message du jeu qui est important, pas le déroulement de la partie.

Diversifier les outils pour défendre la cause animale auprès des enfants

 

Actuellement, notre équipe de bénévoles crée du matériel pédagogique adapté aux écoles et centres de loisirs. Mais aussi les livrets de formation pour nos animateurs. La gestion d’un atelier étant différente en petit comité familial qu’en groupe de collectivité.

La création de nos support de communication pour défendre la cause de la diversité est donc pour l’instant notre priorité. Il est évident que nous ne passerons pas toujours par cet outil ludique pour défendre notre cause auprès de tous les publics.

D’autres média militant seront mis en place prochainement :

  •  Conférences / interventions orales pour expliquer la loi renforçant la lutte contre différents fléaux : la chasse aux requins, la tradition des corridas, ou l’usage de la fourrure
  •  Animations thématiques plus spécifiques
  • Travaux manuels en faveur de la faune ou de l’apprentissage,
  • Sorties et ateliers « découvertes ».

Bien sûr, nous sommes ouverts à toutes idées et propositions pour améliorer ou développer nos outils de sensibilisation !

défendre une cause en créant un jeu de société chouponline AIEFS logo

La diversité apporte la richesse

 

Ce mantra est celui du groupe Facebook inter-associatif que j’anime au nom de Choup.

Mais il est valable pour une proposition d’animations militantes. Dans ce cas, des supports variés répondent à des demandes différentes selon le public-cible.  De sorte que cette diversité offre aussi l’opportunité d’animations en série. Si une animation a plu, vous avez la possibilité d’en proposer une ou plusieurs autres sur le même sujet. Ce qui multiplie les occasions de mieux défendre votre cause.  C’est d’autant plus intéressant que les écoles et les centres de loisirs fonctionnent souvent par thème sur une période. Ils cherchent alors des solutions clefs en main.

En résumé : comment défendre une cause en fabricant un jeu ?

 

Quel que soit la cause que vous soutenez, la démarche ludo-pédagogique est une piste passe-partout qui permet d’atteindre facilement des publics très différents, dont les plus jeunes.

Les étapes à retenir sont :

  • Reprendre ou détourner les grands classiques connus de tous
  • Bricoler est souvent plus compliqué et plus cher qu’un service professionnel
  • Faire tester par des experts qui en seront ravis
  • Prévoir les livrets d’accompagnement pour les animateurs
  • Diversifier la proposition d’animations pour ouvrir plus de potentiels.

Pour défendre votre cause en animant des ateliers

dans les écoles ou les centres de loisirs,

Publiez une annonce GRATUITE sur Choup.online

Défendre notre cause autour de chez nous

Articles similaires qui pourraient vous plaire

Ce blog vous plait ?

Ce blog vous plait ?

Inscrivez-vous et recevez les prochains articles directement dans votre messagerie !

0% de pub,

100% de lecture

Votre inscription est faite !

Pin It on Pinterest

Share This