Voici la saison des affiches ! Les vitrines de nos amis commerçants vont bientôt être trop petites pour toutes les accueillir. Chaque association loi 1901 lance sa campagne d’affichage pour présenter ses activités et attirer de nouveaux adhérents. Les premiers évènements de la saison sont bouclés, les participants sont attendus avec impatience. Bientôt arrivent les vacances de Toussaint avec leur lot de stages ou d’ateliers thématiques. Bref, la création d’affiche pour association est d’actualité dans toutes les stratégies de communication, aussi bien pour les bénévoles ou les indépendants de l’animation.

Quand je circule pour accrocher les affiches de ma propre association de loisirs créatifs, j’en profite pour regarder les autres. En termes de communication visuelle, voici les erreurs à éviter pour réaliser une affiche efficace.

 

 

 

Your content goes here. Edit or remove this text inline or in the module Content settings. You can also style every aspect of this content in the module Design settings and even apply custom CSS to this text in the module Advanced settings.

Création d’affiche pour association

 

Même si je trouve que les affiches sont de moins en moins pertinentes par rapport à la communication digitale, mon rôle est de vous aider à améliorer vos supports de communication donc aussi à vous conseiller pour la création d’affiche. De plus, je leur reconnais quelques utilités ponctuelles de proximité:

  • Panneau d’affichage communal, toujours scruté avec attention par les seniors
  • Hall de la maison des associations
  • Porte de votre local, face extérieure bien sur
  • Affichage « pirate » lors d’un autre évènement local, par exemple à la salle des fêtes
  • Vitre de la voiture (passager arrière gauche pour ne pas gêner les manœuvres du conducteur)

 

Quel que soit son lieu d’exposition, n’oubliez jamais qu’une affiche pour association doit attirer l’attention. Elle sera vue en passant, que ce soit à pied ou en voiture. Donc plutôt de loin et « vite fait ».  Un grand format, type poster ou A3 se prêtera mieux à l’exercice qu’une affichette en petit format. Pour être efficace, l’affiche de votre association doit accrocher le regard et être réduite à l’essentiel. Ce double objectif de simplicité guide votre création d’affiche. Voyons donc les erreurs à éviter et comment créer une affiche géniale.

1ère erreur= informations utiles incomplètes

 

Une affiche est assimilable à une carte de visite géante. Elle est partie intégrante de votre identité visuelle. Imaginez un professionnel qui ne met pas de contact sur sa carte de visite ou un magasin qui ne donne pas son adresse.

Vous trouvez dans cette modeste vidéo les points minimum incontournables pour réaliser une  affiche.

 

En résumé :

*nom de l’association ou de l’atelier

* objet = activité/ évènement / etc…

C’est LE moment pour trouver un titre accrocheur« Oh la vache ! » est plus drôle que « Expo photo sur les vaches ».

* rdv : lieu + date + heure

* condition (prix ou gratuit…) ou « Renseignements et réservation au … »

* contact = téléphone ou mail ou site.

En tout cas, un contact accessible à tous sans restriction. JAMAIS un réseau social seul. Si les gens n’ont pas de compte Instagram ou Facebook, vous les perdez !

*une belle illustration en adéquation : votre logo, une photo de QUALITE

 

STOP !! RIEN de plus. Ce serait de trop.

2e erreur=  trop de blabla inutile

 

Bien sûr que vous êtes enthousiaste sur votre projet et que vous voulez crier au monde entier à quel point il est fabuleux. Alors au moment de la création de l’affiche, vous dites TOUT, trop !

Certains détails sont inutiles sur une affiche d’association. Il serait plus opportun de les réserver au prospectus correspondant:

  • Le menu du repas, on s’en fiche.

« Choucroute » ou « Repas alsacien » suffit. Le kir et le café on s’en doute.

 

  • La liste des stands de la kermesse, aussi

Les gens viennent pour l’ambiance générale pas pour « la pêche aux canards » ou « la course de sacs ».

 

  • La playlist prévue pour le concert, pareil.

Le style « hard-rock » ou « menuet de chambre » est bien plus significatif que des titres en série.

 

  • Tout le matériel utilisé pendant votre atelier créatif, idem

Les participants viennent pour la « couture », pas pour « un zip, un biais et 3 boutons ». En revanche préciser si les consommables et outils sont fournis peut être un plus très utile.

 

  • Le programme minute par minute de la journée

Cela sous-entend que les participants peuvent arriver en cours de route : Pas grave s’ils ratent le défilé, ils peuvent venir à la montée des drapeaux, ou seulement au pot de l’amitié ? Votre animation n’est pas une émission de variété à la TV que l’on peut zapper avec une télécommande. C’est un tout. N’espérez pas avoir plus de public en saucissonnant votre animation.

Les gens réellement intéressés viendront toute la journée avec ou sans détails. Donc lors de la création de l’affiche pour votre association, il faut seulement indiquer les heures de début et de fin.

Les personnes qui ne sont pas disponibles viendront en connaissance de cause qu’ils ratent quelque chose mais en considérant qu’un peu c’est mieux que pas du tout.

Les badauds viendront pas hasard sans s’intéresser à ce qu’ils voient ou ratent. Donc pas la peine de chercher à les attirer.

 

 

Le comble c’est que parfois « le manque d’informations indispensables » et « le trop d’informations inutiles » sont cumulés sur la même affiche d’une association. Si vous connaissez des associations qui ont cette habitude-là lors de la création de leur affiche, soyez gentil avec eux. Transmettez leur cet article en leur proposant de s’inscrire à la choup-news.

3e erreur=texte illisible

 

Ce n’est pas tout de voir une affiche, encore faut-il pouvoir comprendre ce qui est écrit dessus.

4e erreur = typographie trop fantaisiste

Souvent les problèmes de lecture n’apparaissent qu’à l’impression. En effet, pendant la création de l’affiche, avec l’écran  rétroéclairé de votre ordinateur, tout semble très beau. En plus, vous avez le nez dessus, pour de vrai, alors c’est parfaitement lisible.

Pour autant, méfiez-vous des logiciels actuels qui proposent des polices de caractères fantaisie. La plupart de ces typographies sont fort jolies isolées sur une carte d’invitation mais quasiment illisibles sur un fond illustré. La simplicité étant le maitre mot de la création d’une affiche pour votre association, sélectionnez d’office des écritures bâton ou très simples.

En toute logique, la taille des mots reflète l’importance des informations : le titre est deux fois plus gros que les autres éléments. Penser aussi à hiérarchiser les parties texte en suivant le sens de lecture habituel. Le titre en bas de la page est probablement très joli, mais le regard risque de quitter la feuille sans revenir sur les autres informations.

Malgré tout le soin que vous apportez à la création de votre affiche, deux autres freins empêchent une lecture claire et facile : la couleur et le contraste des textes.

5e erreur= couleurs inadaptées

La fausse bonne idée pour mettre en valeur toutes les informations portées sur l’affiche de l’association est de choisir une couleur différente pour chaque partie du texte : une couleur pour le titre, une autre pour les horaires etc…  Avec treize couleurs disponibles, votre affiche ressemblera à un arc en ciel. A moins que vous organisiez une animation « licorne et pays merveilleux », ce n’est probablement pas adapté à votre thème. Ainsi, votre choix des couleurs est large dans un cadre limité.

 

  • Les couleurs noir et blanc ensemble sont réservées à l’administration.

Donc la création d’une affiche doit obligatoirement prévoir au moins une couleur de plus. Ces deux couleurs de base pourront être réservées aux textes mais sans contrainte. Si vous tenez à rester dans cette sobriété extrême, une illustration couleur sera nécessaire. Votre logo peut suffire. Une icône symbolique est souvent très attractive.

 

  • Pour réaliser une affiche agréable à lire.

les recommandations suggèrent deux couleurs majeures en plus de noir et blanc. Donc un total de quatre couleurs MAXIMUM. Si votre association a choisi une charte graphique, utilisez-la de manière prioritaire. Pour ma part, je vous conseille de reprendre à minima les couleurs majoritaires sur votre logo. Ainsi le public qui vous connait identifiera l’affiche de l’association avant même d’avoir lu les informations.

6e erreur= contraste insuffisant avec le fond

Lors de la création de l’affiche, prêtez grande attention au contraste entre le texte et le fond. Concentré sur votre choix des couleurs, vous pouvez être attiré par des couleurs elles-aussi fantaisie. Les extrêmes sont des pièges ! Pastels ou fluo ne sont pas si lisibles que votre écran vous le montre.

En effet, l’impression force souvent une couleur plus que l’autre. Vous ne pouvez rien y changer, c’est lié au « calage » de l’imprimante. Ce problème technique atténue la différence entre les couleurs, et au final l’affiche de l’association sera très foutue. Pour exemple, texte blanc sur papier bleu pale, c’est très beau sur écran mais illisible sur papier.

 

A contrario, un papier fluo avec un texte noir est la fausse bonne solution.

Certes c’est visible mais moche.  TRES moche. C’est surtout un concept dépassé. C’était très bien quand l’impression coutait cher et que par économie, on photocopiait sur du papier couleur. Plus la couleur était fondamentale moins c’était cher. Personnellement,  quand je vois des affiches pour association de ce genre, je me dis dans l’ordre :

  1. « C’est organisé par des TRES vieux »
  2. « C’est organisé par des pingres ou des ringards »
  3. « C’est un truc aussi pourri que l’affiche »
  4. « Je n’y vais pas ».

De nos jours, les coûts de l’encre ont baissé, l’impressions en quadrichromie est accessible à tous les bourses. N’oubliez pas qu’une affiche est porteuse de votre image de marque, sa qualité visuelle reflète celle de votre activité.

7e erreur = mauvais choix des illustrations

Comme la loi interdit de diffuser des affiches ou prospectus imprimés 100% noir sur du papier 100% blanc, profitez-en pour réaliser une affiche d’association avec une illustration.

 

Là aussi, point trop n’en faut. Et la qualité prime. Ne confondez pas la création d’une affiche avec un album souvenir.

A priori une seule illustration est suffisante.

 

  • Si elle est extraite de vos réserves personnelles,

Soyez exigeant sur l’esthétique. Cadrage et technique. En effet, à moins d’être un club photo, les photos personnelles sont rarement adaptées à un agrandissement qui va accentuer le moindre défaut. Ce qui rend bien sur l’écran de votre téléphone ne donnera pas le meme effet en A3. La haute définition améliore la qualité d’impression grand format.

 

  • Si elle est captée sur internet,

Soyez vigilant aux droits d’auteur / droit à l’image. Sur Google, des filtres adaptés permettent d’affiner une recherche. Sinon, trouver une belle photo gratuite et libre de droit, c’est simple. Un site comme Pixabay vous propose des milliers de photo ou logo sans inscription. Si vous devez réaliser une affiche pour un atelier de carnaval vous trouverez facilement, une belle photo de masque, même si ce n’est pas exactement celui que vous allez réaliser. Pour une conférence, peu importe la photo d’estrade ou de chaises que vous choisirez. C’est l’idée qui compte.

 

Dans tous les cas, soyez minutieux quant au choix des couleurs surtout si vous mettez le texte par-dessus la photo. Là aussi, le contraste doit être suffisant pour que le texte ressorte visiblement sur l’arrière-plan.

 

Choup-astuce pour réaliser une affiche contrastée:

== réduire l’opacité de la photo pour qu’elle apparaisse de manière TRES  atténuée derrière le texte

== réduire la dimension de la photo pour que le texte soit autour et non pas dessus la photo.

8e erreur= mise en page artisanale

 

L’époque des ciseaux et du tube de colle est révolue ! Désormais, la création d’une affiche pour association demande un minimum de maitrise informatique.

Des outils en ligne

Des logiciels de création graphique permettent de réaliser une affiche très facilement. L’apprentissage est simple et rapide. Vous trouverez des tutoriels sous forme de vidéo ou des pas à pas avec captures d’écran séquentielles.

 

  • Traitement de texte comme Word

Il permet d’insérer une banderole ou un logo, voir une illustration en plus d’un texte sans fantaisie. Bien souvent, cela sera suffisant pour la création d’une affiche basique. PowerPoint donne quelques options de plus dont des gabarits personnalisables.

 

  • Canva et Trello

Ils vous proposent de nombreuses matrices modifiables dont certaines sont dédiée à la création d’affiche : vous changez les couleurs et le texte. En quelques clics, vous remplacez la photo déjà en place par la vôtre. Pour autant, la facilité ne vous dispense pas d’éviter les erreurs listées ici. Ces logiciels proposent tous les styles mais ne s’imposent aucune contrainte d’efficacité ni garantie de bon gout, alors à  vous d’être circonspect. Avantage appréciable : les versions gratuites offrent une quantité phénoménale de possibilités pour réaliser une affiche selon une thématique classique.

 

  • Photoshop

Bien connu des clubs photo, ce logiciel sophistiqué vous permet la création d’une affiche de A à Z sans matrice. C’est vous l’artiste ! En contrepartie son utilisation est plus complexe pour un résultat plus poussé.

Déléguez à ceux qui savent

 

Si personne dans votre équipe ne sait réaliser une affiche, envisagez de déléguer ce travail. Certes il vous en coutera quelques euros, mais vous économiserez du temps et de l’énergie.

Fi des complexes : vous confiez la technique, pas la conception !!

Préparez un brouillon sur papier, appelé « maquette », de ce que vous souhaitez en respectant les recommandations que nous venons de voir ensemble.

  • vous pouvez demander à une autre association (par exemple le club photo) de réaliser une affiche pour vous en échange d’un service ou d’un don à leur tirelire.
  • Un infographiste ou une secrétaire freelance saura aussi réaliser une affiche vite et bien. Si vous travaillez régulièrement avec ce prestataire, il gardera les matrices et vous gagnerez du temps pour vos prochaines commandes.
  • Parfois, l’imprimeur réalise aussi ce travail de mise en forme. Gratuitement….ou pas ! (environ 50€ chez celui de mon village).

Si des corrections, « retouches », doivent être apportées, elles sont comptées dans le prix du service. Mais n’abusez pas de la patience et du temps de la personne. Demandez toutes la correction en une seule fois. Le mieux étant de les noter directement sur l’exemplaire de contrôle, dit « bon à tirer ».

Je profite de l’occasion pour vous encourager à imprimer vos affiches d’association dans une imprimerie locale pour de nombreuses raisons :

  • Principe éthique de soutien au commerce de proximité
  • Différents formats disponibles que vous n’avez pas sur votre imprimante familiale
  • Une imprimerie achète papier et encre en très grande quantité donc à des prix largement moindre que vous. Chaque affiche vous coutera moins cher.
  • Pliage et / ou comptage automatique des prospectus
  • Les sites spécialisés qui racolent avec des prix discount ne vous proposent pas la même qualité de service
    • quantités minimum
    • délai de livraison
    • frais de port

9e erreur= ne pas respecter la loi

 

Tout le monde est indulgent envers le monde associatif, parce que les autorités savent que les bénévoles sont de bonnes intentions. Ceci ne vous met pas à l’abri d’un enquiquineur procédurier qui chercherait des noises à votre équipe. Dans ce contexte, respectez la loi !

 

10e erreur= oublier les mentions d’impression :

Les documents distribués sur la voie publique doivent préciser qui les a imprimés. Donc le nom de l’imprimeur professionnel ou « IPNS » pour « imprimer par nos soins » si vous avez utilisé l’imprimante de l’association ou l’accès à une photocopieuse d’entreprise, de la mairie etc…

 

11e erreur = s’adonner à l’affichage sauvage

L’affichage associatif en lieu public est très règlementé. Certes les communes ont des obligations, mais les associations n’ont pas tous les droits. Respectez les zones prévues pour les affiches d’association. L’affichage urbain n’inclus pas le collage sur le mobilier urbain (banc ou poubelles) ni les abribus sous prétexte de protéger vos affiches des intempéries. Pour ce dernier souci, une plastification protégera vos affiches quelques jours.

 

12e erreur = détourner la signalétique routière.

Normalement l’affichage susceptible de détourner le regard des conducteurs est interdit. Les panneaux publicitaires sont implantés en quantité et sur des zones précises. Les informations qui y figurent sont très règlementées. Les mini-panneaux provisoires sont souvent tolérés à condition qu’ils ne détériorent pas les panneaux signalétiques officiels. A cette occasion, vous pouvez fabriquer des panneaux en imprimant vos affiches sur des papiers adhésifs que vous collerez sur du bois léger ou du carton fort. Fixés sur les nombreux poteaux déjà existant ou plantés dans le bas-côté de la route, vous êtes dans l’obligation de ramasser votre affichage après l’évènement indiqué dessus.

 

N’en profitez surtout pas d’une campagne d’affichage à grande échelle pour déclarer la guerre aux autres structures : évitez d’arracher ou de recouvrir l’affiche d’une association passée avant vous.

 

 

Prospectus, petit frère de l’affiche

 

Pendant que vous travaillez à la création d’une affiche pour association, occupez-vous des prospectus qui l’accompagnent. En effet, en version simple, un prospectus peut être la version miniature de l’affiche et servir comme simple aide-mémoire.

C’est oublier qu’un prospectus n’a pas du tout le même objectif qu’une affiche. Il  ne s’adresse pas au même public-cible. Si l’affiche est destinée aux passants et à la voie publique, le prospectus cible les personnes de manière plus intime. En effet, un prospectus va être distribué en boite à lettre, dans le magasin, sur un stand, sur les pare-brise etc. Les personnes trouvent les prospectus sur des lieux privés.

L’impression recto-verso d’un prospectus permet de présenter des informations plus détaillées qu’une affiche recto:

*  le menu complet de votre soirée caritative

* le programme détaillé de votre journée de commémoration

* la liste des matières utilisées pendant votre atelier

* le nom de tous les artistes présents à l’exposition ou passant sur scène.

*  l’ensemble des réseaux sociaux et contacts divers de votre structure

 

ATTENTION :

Les infos minimums restent obligatoires.

Le soin apporté à la lisibilité est toujours d’actualité.

Publier une annonce sur Internet

 

Les annonces internet sont la version moderne des affiches et des prospectus. Internet étant partout, même chez votre voisin, vous avez de bonnes raisons de publier une annonce locale sur un site national comme Choup.online.

Les techniques ont évolué mais pas l’humain. Votre public n’est pas devenu devin, alors il a encore besoin d’informations. Son regard est toujours attiré par de belles images et il s’ennuie encore devant des titres qui ressemblent à la rédaction de son enfance.

Pour une annonce EFFICACE, il faut cumuler l’accroche de l’affiche et les détails du prospectus. Voilà, ce n’est pas plus compliqué que cela !

 

Ce qu’il faut retenir

Affiche = le strict minimum mais esthétique

Prospectus = affiche enrichie avec les détails

Annonce internet = affiche + prospectus en un seul!

Maintenant que vous êtes champion en création d’affiche et d’annonce,

je vous propose de diffuser les votres sur Choup.online

publier une annonce de champion

Articles similaires qui pourraient vous plaire

Ce blog vous plait ?

Ce blog vous plait ?

Inscrivez-vous et recevez les prochains articles directement dans votre messagerie !

0% de pub,

100% de lecture

Votre inscription est faite !

Pin It on Pinterest

Share This