« Prospectus et affiches ou annonce gratuite sur internet » est une question  qui ne se posait pas du tout il y a quelques années mais qui est tout à fait légitime aujourd’hui. La communication d’une association est un choix stratégique important qui va conditionner le succès ou la visibilité et la réussite d’une animation, d’un atelier. Et tant qu’à faire de communiquer, autant atteindre un maximum de personnes MAIS surtout les bonnes !

Alors qui sont ces personnes ? Où sont-elles ? Par quelles informations sont-elles intéressées ? Comment et quand échanger avec elles ?

Vaste sujet, digne d’une étude marketing… travail rarement réalisé pour une petite association rurale.

Pour répondre à la question d’une Choupy, j’avais abordé l’angle de l’annonce gratuite locale sur un site à portée nationale » dans cet article . Une conversation avec mes copines du club broderie m’a donné l’idée de cet étude de cas pratiques :  la méthode classique « prospectus et affiches » versus la méthode digitale « annonce gratuite sur internet » .

.

Cas 1 : Internet pour sa diffusion rapide et étendue

 

Il y a peu, mon association a reçu une énorme dotation de tapisseries et canevas que nous avons décidé de valoriser en organisant une vente thématique. Pour diverses raisons, nous souhaitions que cela se fasse vite et nous avions peu de bénévoles disponibles. Ou du moins, les personnes disponibles ont été tellement sollicitées pour le tri des écheveaux de fils (plusieurs milliers en vrac dans des sacs poubelles) qu’il n’était pas envisageable de les solliciter aussi pour la distribution de prospectus et affiches. Alors que faire ?

 

Notre plan de communication

Sans perdre de temps, et pour aller vite, nous avons aussitôt démarré notre campagne de communication : le 13 janvier pour une journée de vente le 09 Février. Oui, oui c’est le délai minimum.

Nous avons considéré que ce thème très pointu allait retenir l’attention de peu de personnes mais intéresserait des passionnées donc tres investies, susceptibles de se déplacer de loin.  D’emblée le choix a été de diffuser sur une grande zone géographique. Et hop, à nous les outils de communication digitale, dont les annonces gratuites sur internet.

 

Et voici comment :

prospectus et affiches ou annonce gratuite sur internet chouponline article pastan1°)un article « déstockage canevas » sur le blog de l’association et envoi par mail à tous les adhérents

2°) copie du texte aux journaux quotidiens et hebdomadaires de la zone

3°) envoi d’un message à la mairie pour diffusion sur le panneau lumineux du centre bourg

4°) Partage sur les réseaux sociaux de notre association = 486 amis locaux, ou pas, en plus des groupes locaux.

5°) une annonce gratuite sur choup.online

 

Mon travail de bénévole communication c’est arrêté là, après c’est Choupy qui a pris le relais pour faire son travail, à ma place. C’est-à-dire le partage sur la Communauté Choup:

Faceboo

prospectus et affiche ou annonce gratuite sur internet chouponline article pastan

 

=>Facebook = plus de 1500 personnes entre amis du profil et fans de la page, différents groupes etc.

=>Instagram = plus de 400 personnes sur 2 comptes

=> Pinterest = 55 000 visiteurs  par mois.

 

 

Aucun prospectus et affiches, même pas dans notre village.

Au dernier moment, nous avons accroché la banderole de notre logo devant la salle d’expo-vente et posé un stop-trottoir devant la porte d’entrée.

 

==Coût de cette campagne de communication = ZERO !!

==Temps passé pour le bénévole « communication » de l’association, environ 1h, tout compris.

 

Le plus long, c’est d’écrire l’article sur le blog et d’être organisé pour la diffusion du texte. Certes la première annonce sur Choup.online nécessite de remplir le formulaire d’inscription (je vous rassure pas plus de 2 min). Mais ensuite chaque nouvelle annonce ira plus vite car peu d’informations sont nécessaires : titre / description / photo / contact / mot clef. La page « une annonce qui déchire ! » vous donne des conseils pratiques pour une annonce efficace.

 

Qui étaient les visiteurs ?

Je vous avoue qu’on s’attendait à n’avoir personne ou presque… au point qu’on s’était même installé un petit atelier créatif dans un coin pour bricoler en attendant ! Nous n’avions même pas prévu de buvette.

Au final, il y a eu du monde tout le temps, même avant l’ouverture… une bonne cinquantaine de personnes.

prospectus et affiches ou annonce gratuite sur internet chouponline article pastanPendant l’installation, nous avons même eu des visites opportunistes de voisins qui ont vu le stop-trottoir et la banderole en faisant leurs courses. L’après-midi quelques connaissances impliquées dans le monde associatif sont venues par courtoisie grâce au message du panneau lumineux.

L’affluence permanente mais raisonnable, nous a permis de discuter avec toutes les personnes présentes, de faire leur connaissance, de présenter notre association et ses activités en distribuant/ recyclant nos prospectus imprimés pour le forum de la dernière rentrée scolaire.

L’essentiel des visiteurs sont venus de loin, entre 30 et 45 minutes de route, parfois en groupe au sein d’un même club. Des personnes qui n’auraient JAMAIS été atteintes par des affiches dans notre village, c’est certain ! Elles ont eu l’information par la presse et par les réseaux sociaux « une copine m’a partagé l’annonce » …. Et fini l’apriori générationnels : les cheveux blancs utilisent AUSSI les réseaux sociaux !

 

Communication post-évènement

C’est une forme de communication trop négligée. Le « avant », tout le monde y pense, mais le « après » offre des possibilités énormes.

La presse

Deux correspondants de presse sont aussi venus pour écrire leur propre compte-rendu, et prendre des photos. Ce qui veut dire que notre association va encore profiter d’un communiqué après l’évènement. C’est un fait intéressant : la communication à moyen et long terme. C’est ce qui construit une notoriété, une visibilité.

Quel intérêt puisque la vente sera finie ? Maintenir une présence dans la presse, en enchaînant les publications avant/après, au final notre association bénéficie d’un article une fois par mois !
Chaque article crée un lien avec les lecteurs « regardes, c’est l’association que je suis allée voir, c’était bien ». Souvent c’est ainsi que nous recevons des dotations « j’ai çà en réserve, est-ce que ça vous intéresse ? », parfois de loin, voir très loin… mais c’est de notre association dont ils ont entendus parler!!

 

prospectus et affiches ou annonce gratuite sur internet chouponline article pastan

Internet s’inscrit dans la durée

C’est étonnant comment des idées reçues contradictoires peuvent cohabiter dans l’esprit du public:

D’un coté les gens SAVENT qu’il ne faut pas mettre n’importe quoi sur internet, comme des photo indécentes ou des propos incorrects parce que cela peut ressortir à tout moment, sur l’écran de leur patron par exemple. Et de l’autre coté, ils ont l’impression que internet c’est futile et fugace.

publier une annonce gratuite chouponline lotissement

Et rappelons que « internet est partout » veut dire « aussi chez le voisin »!!

 

Bref, notre association va profiter des points positifs d’internet:

la durée et distribution.

 

 

*l’article sur le blog est là pour toujours, il montre la diversité de nos animations et le dynamisme de notre association. L’effet est souvent le même qu’avec la presse papier mais plus dilué dans le temps. L’article peut être remis en avant régulièrement, repartagé…

*L’annonce gratuite sur Choup.online est toujours accessible dans le moteur de recherche,

=> par le nom de l’association,

=> par le nom de la commune ou du département,

=> par n’importe quel mot saisi dans l’annonce.

Si dans quelque temps, un internaute trouve notre ancienne annonce, il peut nous contacter quand même pour savoir « quand aura lieu la prochaine vente ? ».

 

Un bilan très positif

Côté finance = 263€ de vente pour un coût de communication nul.

Si nous avions prévu un coin convivialité et une buvette avec café en dosette accompagné de biscuits maison, nous aurions pu gagner quelques dizaines d’euros de plus. Mais nous ne regrettons pas car nous sommes déjà très contents de notre opération.

Le gain humain est lui aussi à prendre en compte et c’est même le plus important pour nous car c’est un investissement sur l’avenir : relationnel loco-local très sympathique mais surtout des nouveaux contacts un peu plus éloignés, qui de toute évidence vont désormais nous suivre avec attention et reviendront.

.

 

Cas n°2 = prospectus et affiches à gogo

 

Une de nos adhérentes est aussi bénévole dans l’association culturelle de la commune voisine, équivalente en nombres d’habitants, commerces, disposition du centre bourg etc… la comparaison est tout à fait équilibrée.

Ils organisent chaque année un concert de musique baroque. Là aussi, domaine pointu, intéressant seulement les mélomanes chevronnés.

 

Communication traditionnelle

Des prospectus et affiches PARTOUT… dans le village, UNIQUEMENT. Sur la vitrine de chaque magasin, au comptoir des memes magasins, le panneau d’affichage municipal et tous les lieux publics internes au village : salle des fêtes, écoles, bibliothèque, aire de jeux (tous ces lieux sont autour de la même place).  Si tu habites ou fais tes courses là, tu ne peux pas rater l’information.

Un coût d’impression énorme, à court terme qui laissera une trace écologique importante et inutile mais n’aura pas d’effet rebond en termes de communication à long terme.

 

prospectus et affiches annonce sur internet chouponline

 

Auditoire attiré par les prospectus et affiches

Une vingtaine de personnes, inclus les organisateurs et les bénévoles…. Dont certains n’apprécient même pas la soirée. Atteindre presque 2% de la population, ce n’est pas mal du tout. Mais le faible résultat démontre qu’une telle communication n’est pas adaptée au thème très spécialisé de l’animation ni à la faible population atteinte.

 

 

 Le même taux sur une grande ville remplirait la salle. Sauf que dans une grande ville, il ne serait pas possible de diffuser aussi largement les affiches. Le coût d’affichage monterait en flèche et il y aurait forcement des zones « blanches » de non-distribution. Plus la ville est importante, plus les coûts financiers et humains sont importants et plus l’impact, lui, diminue. Néanmoins 1% de 70 000 habitants (par exemple) représente toujours plus que 2% de 1 600 habitants.

 

Bilan de cette animation et de sa communication

Entre orchestre et imprimeur, la facture de la soirée atteint le millier d’euros pour une recette inférieure à 200€ !! Même les subventions attribuées pour ce projet culturel ne permettent pas d’équilibrer le budget. … et nous n’allons pas polémiquer ici de l’utilisation des finances publiques pour un évènement qui profitent à moins de 20 personnes.

 

.

Conclusion de ces 2 cas pratiques

 

Certes tout le monde ne surfe pas sur le net mais tout le monde ne lit pas le journal non plus et de moins en moins font leurs courses au centre-ville. Il est donc important de diversifier les supports de communications d’une association.

Tous n’ont pas la même durée de vie :

=>Prospectus et affiches ont un impact limité à leur zone de distribution et très faible dans le temps pour un coût financier non négligeable, voire irraisonnable. 

 

=> Internet peut sembler noyer l’information ou la perdre facilement. Pourtant les informations, comme des annonces gratuites restent disponibles très longtemps contrairement à ce qu’on serait tenté de croire. Et le tout gratuitement !

Pour faire connaitre vos ateliers ou activités à un large public,

Publiez une annonce GRATUITE sur Choup.online

publier une annonce

 

Pour aller plus loin? regard d’expert!

 « Comment améliorer sa communication sur les réseaux sociaux »

 

Cette fiche regard expert a été conçue en exclusivité pour les abonnés au Choupblog pour vous apporter des informations pratiques et utiles, en complément de l’article que vous venez de lire. C’est un article dans l’article, avec des liens ou des documents sélectionnés exprès pour faciliter votre vie association.

 

Qui est l’expert qui a rédigé cette fiche?

 

 

Aujourd’hui l’expert c’est moi !!

Oui, Esther, la fondatrice du site Choup.online.

Pourquoi moi ?

Parce que je m’occupe de la communication de Choup.online, sur internet dont les réseaux sociaux. … C’est mon job, en fait !!

Je le pratique avec mes valeurs et ma personnalité… en espérant que cela vous plaise !

Je refuse que cette communication soit nombriliste : Pas question de ne parler QUE de l’entreprise Choup.online !! Les selfies, ce n’est pas mon truc….

Je me connais déjà !! Je préfère découvrir les autres… vous !

Mon objectif est de mettre en valeur TOUS ceux qui me font confiance : associations, animatrices, fournisseurs, auteurs etc. Pour élargir VOTRE public !

Je partage vos annonces, vos articles et vos publicités sur toute la communauté Choup.online

Internet est un univers en perpétuelle réinvention. Ce qui est vrai aujourd’hui ne le sera plus demain. Alors pour vous donner le meilleur service de communication, je me forme en continu.

Tenez-vous bien : je suis élève à vie (!!) en marketing digital auprès de Livementor,  école de référence pour les freelances du web.

Toutes les semaines, en plus de mon travail pour vous et pour Choup.online, j’assiste à des cours sur l’image de marque, le référencement Google, la rédaction d’une newsletter etc… De conférence en conférence, je suis informée des changements de fonctionnement sur les réseaux sociaux, les fameux algorithmes et des nouvelles tendances de communication sur Internet.

J’ai écrit cette fiche pour vous aider à mieux profiter des services que Choup.online vous propose….

et c’est partiiiiiiiiiii!

 

.

.

.

Ce blog vous plait ?

Ce blog vous plait ?

Inscrivez-vous et recevez les prochains articles directement dans votre messagerie !

 

0% de pub, 100% de lecture

Votre inscription est faite !