Une Pirogue pour Ambanja est une association médicale à but non lucratif, créée en 2006 par le personnel soignant du service des urgences du centre hospitalier de Sedan, qui est d’ailleurs le siège social. Son but principal est la gérance d’un dispensaire à Madagascar, le Tsipotiky. A l’époque, la construction avait été mise en oeuvre par une autre association médicale, Le Chêne et le Ravinala, dont nous avons pris le relais.

 Association médicale dispensaire à Madagascar pirogue pour Ambanja chouponline soins

L’équipe de notre association médicale

 

Notre équipe de bénévoles est composée de personnes provenant de tous les milieux. En effet, nous pouvons compter au sein de notre association médicale :

=> 1 médecin

=> du personnel paramédical dont 4 infirmiers  et une aide-soignante (moi !)

=> des bénévoles :

2 retraités de l’éducation nationale et une personne qui travaille dans la vente

4 personnes qui viennent de l’ancienne association médicale.

Ces derniers nous ont rejoints pour continuer à suivre le travail qu’ils avaient commencé.

Ainsi, tout le monde peut apporter sa petite pierre à l’édifice.

En donnant, du temps ou de l’argent !

 

 

Association médicale dispensaire à Madagascar pirogue pour Ambanja chouponline b

Pourquoi un dispensaire à Madagascar ?

 

Au début, nous avons choisi Madagascar suite au départ en retraite du Dr Abdou. Chirurgien de l’hôpital de Sedan et d’origine Malgache, il est alors reparti dans son pays d’origine. Nous avons voulu l’aider à réaliser son projet de construire un dispensaire à Madagascar et donc d’aider la population malgache.

 

Association médicale dispensaire à Madagascar pirogue pour Ambanja chouponline

Un pays très défavorisé

De plus notre choix c’est porté sur Madagascar en considérant la pauvreté et l’isolement de cette population.

En effet,  les Malgaches doivent parfois parcourir des kilomètres afin d’accéder à des soins. En sachant que, même malade, les déplacements se font à pieds ou plus rarement en charrette tirée par un zébu. De plus, les routes sont souvent en piteux état et généralement en terre. Je vous laisse donc imaginer l’état de celles-ci lorsque la saison des pluies arrive. Elles deviennent quasi voir totalement impraticables. Par sa proximité, une association médicale facilité l’accès aux soins.

 

La plupart des gens vivant dans les pays développés, imaginent sûrement l’aspect touristique merveilleux de Madagascar : ses sublimes paysages et îles paradisiaques qui l’entourent.

La réalité est toute autre, dans le mode de vie et la pauvreté de la population.

En effet, tant qu’on y est pas allé, on n’imagine pas que des gens puissent vivre, parfois à plusieurs,  dans des  petites maisons en bois de quelques mètres carrés. Là, ils dorment à même le sol. On ne s’imagine pas non plus que les champs sont encore labourés à l’aide des zébus attelés.  L’électricité est bien sûr inexistante dans les quartiers les plus pauvres. De plus, meme dans les quartiers un peu plus aisés, il faut en profiter entre deux coupures. Ensuite, on note aucun accès direct à l’eau potable, en ville comme dans les villages. Pour tous les besoins en eau (se laver, cuisine, hydratation), Il faut aller chercher de l’eau au puits.

De la meme façon, l’accès à la santé de base est pratiquement impossible par le manque de moyens et de matériel.

 Association médicale dispensaire à Madagascar pirogue pour Ambanja chouponline soins

Une leçon de vie

Ce qui est impressionnant, c’est que malgré cette pauvreté généralisée, les Malgaches ont très souvent le sourire.

Se rendre à Madagascar donne une leçon de vie.

En effet, on se rend compte que nous vivons dans une société où nous passons notre temps à nous plaindre. Alors qu’il y a des gens dans le monde qui n’ont absolument rien et qui gardent malgré tout le sourire. Lorsque les bénévoles donnent des bonbons aux enfants, nous avons l’impression de leur avoir décroché la lune, alors que pour nous un bonbon n’est pas grand-chose, voir rien.

 

Association médicale dispensaire à Madagascar pirogue pour Ambanja chouponline 3

Les actions de notre association médicale

 

Depuis 2006, nous avons effectué 8 missions sur place, avec pour but principal de favoriser l’apport des soins de base, mais nous ne pouvons pas limiter notre action de manière si stricte.

Des soins médicaux

Pour cela nous travaillons principalement dans notre dispensaire à Madagascar, mais aussi dans d’autres hôpitaux et dispensaires publics et privés. Des dépistages mobiles dans les villages ont également été effectués.

De plus, nous avons dû développer une énergie renouvelable pour installer des panneaux solaires sur le toit. Ainsi notre dispensaire à Madagascar bénéficie d’électricité pour les appareils médicaux et les ventilateurs.

 

Association médicale dispensaire à Madagascar pirogue pour Ambanja chouponline soins

Du matériel scolaire

Nous allons également dans les écoles des villages autour du dispensaire pour y distribuer des fournitures scolaires. D’ailleurs, nous souhaitons développer des activités scolaires et sociales afin de rayonner autour du dispensaire en aidant les écoles et les autres initiatives.

 

Association médicale dispensaire à Madagascar pirogue pour Ambanja chouponline soins

Le suivi d’un filleul

En meme temps, notre association médicale parraine aussi un petit garçon nommé Éric.

Il est né au dispensaire, en 2011, le jour de l’inauguration!! 

En conséquence de quoi, à chacune de nos missions, nous lui rendons visite dans son école. Son village d’Ampasindava est à 6km du dispensaire. Notre association médicale lui apporte des jouets, vêtements, cartable, mais surtout finance chacune de ses années scolaires.

 

Association médicale dispensaire à Madagascar pirogue pour Ambanja chouponline b

La remise en état du dispensaire à Madagascar

Il y a quelques temps, le médecin référent  à l’origine de notre association médicale a eu des problèmes de santé. A cause de cela, il était dans l’incapacité d’assumer les consultations. De ce fait, notre dispensaire à Madagascar a été laissé quelque peu à l’abandon. La patientèle, d’environ 30 personnes par jour, est maintenant sans recours médical.

Suite au décès du médecin, en 2017, l’avenir du dispensaire à Madagascar était en péril. Nous avons dû retrouver un autre médecin référent. Ce qui est enfin chose faite avec le Dr Adamo.

Cela dit, les années qui passent et la météo ont mis à mal notre dispensaire à Madagascar : il montre des signes de fatigue. Les panneaux solaires qui fournissent l’électricité sont en panne….

 

Par conséquent, nos objectifs  de 2019 sont tout d’abord de  rénover le bâtiment en prévision de sa réouverture. Nous souhaitons recruter un autre médecin et une sage-femme. Cette dernière s’avère indispensable pour accueillir d’autres naissances que celle d’Éric.

 

Association médicale dispensaire à Madagascar pirogue pour Ambanja chouponline soins

 

Le financement d’un dispensaire à Madagascar

 

Tout au long de l’année, les bénévoles organisent différents types de manifestations à Sedan et ses alentours afin de récolter des fonds et financer les projets de notre association médicale.

Les actions  grand public en France

=>De temps en temps, le bowling de Douzy près de Sedan  organise une soirée caritative avec buffet et parties de bowling illimitées aux bénéfices de l’association.

=> Chaque année nous organisons un repas dansant ou repas concert, si nous arrivons à motiver un groupe de musiciens disponibles.

=> A l’automne 2019, nous organisons un spectacle humoristique avec Kamini.

=> A chaque manifestations, nous mettons en place un stand de ventes d’objets artisanaux que nous avons rapportés nous-même de Madagascar et des épices : vanille, poivre sauvage, etc…

=> Nous avons déjà organisé des marchés et des chorales au profit de notre association médicale mais cela reste plutôt rare. Je suis en train de me renseigner pour organiser une course à pied caritative mais tout est à faire.

 

Association médicale dispensaire à Madagascar pirogue pour Ambanja chouponline b

Les besoins financiers

Nous avons la chance d’etre soutenus par des entreprises de notre région, mais cela ne suffit pas.  La somme nécessaire est énorme pour une association médicale mais dérisoire par rapport à ce qu’elle permettrait de payer . Au total environ 8000€ pour:

=> la rénovation du bâtiment

=> réparation des panneaux solaires

=> paiement de deux salaires (médecin et sagefemme) sur 1 an.

En effet, un salaire moyen à Madagascar correspond à 30€/mois (1€ équivaut à 4087 arar)

Association médicale dispensaire à Madagascar pirogue pour Ambanja chouponline soins

Vous pouvez aider l’association médicale

« Une pirogue pour Ambaja »

en participant à la collecte  sur Choup.online

faire un don pour le dispensaire à Madagascar

Pour financer vos actions caritatives,

Publiez une annonce GRATUITE sur Choup.online

et choississez l’option « billeterie / cagnotte »

publier une annonce

Ce blog vous plait ?

Ce blog vous plait ?

Inscrivez-vous et recevez les prochains articles directement dans votre messagerie !

 

0% de pub, 100% de lecture

Votre inscription est faite !