D’aussi loin que je me souvienne j’ai toujours été attirée par l’art plastique et les loisirs créatifs. Durant mon enfance et mon adolescence j’ai été une touche à tout : pâte à modeler, coloriage, dessin, peinture, jeux de construction, déco patch, home déco…tout y est passé. Je pouvais rester des heures dans ma chambre et dans ma bulle à bricoler. Étant une grande angoissée, cela me détendait. Contre toute attente, je n’ai pas décidé de transformer un loisir en métier, peut-être parce que je n’avais pas encore rencontré la passion de la pâte polymère. J’ai suivi un cursus en biologie. Jeune adulte, les études et le sport ont pris une place importante dans ma vie et ont fait que j’ai laissé de côté ces loisirs créatifs pour un temps. Pourtant la pate polymère a gagné: il y a peu, j’ai suivi une reconversion professionnelle pour devenir animatrice créative!

 

 

Ma rencontre avec la pâte polymère

 

Il y a quelques années, alors que je travaillais dans un laboratoire de recherche universitaire, une amie m’a invitée chez elle pour un après-midi « loisirs créatifs ». C’était juste entre nous. Elle m’a alors fait découvrir la pâte polymère de la marque Fimo. Nous avons réalisé ensemble quelques perles pour en faire un collier. Très sincèrement, je n’ai pas accroché du tout. Cela m’a paru compliqué. Il fallait penser au rendu de la perle avant de la réaliser alors que je ne savais pas utiliser cette pâte, que je ne maîtrisais pas ce médium.

 

Quelques années plus tard, j’ai déménagé en Belgique. Dans l’attente de mon équivalence de diplôme, je suis allée dans un magasin de loisirs créatifs et j’ai trouvé un livre sur la pâte polymère. Je l’ai feuilleté et ai décidé de l’acheter ainsi que quelques pains de pâte et le matériel de base.

 

reconversion professionnelle devenir animatrice créative transformer un loisir en métier chouponline

1eres réalisations

NB : pour démarrer tout seul, il faut

un livre de modèles 15 et 20€,

des pains de pâte polymère, environ 2€ l’unité

la machine à pâte entre 25€ (bas de gamme) et 50€ (pour une machine correcte)

les lames , 15€,

un rouleau, 8 à 10€.

Au total ça fait un budget de 100 à 120€ pour démarrer.

 

 

De la découverte à la passion

 

Les débuts en autodidacte

J’ai suivi à la lettre les tutoriels du livre acheté « Bijoux en pâte Fimo », par Mathilde Brun. J’étais à la fois émerveillée par toutes les possibilités qu’offrait cette pâte polymère et déçue par mes résultats qui n’étaient pas aussi parfaits que je le souhaitais.  Aux bouts de quelques semaines d’entraînements, j’avais des tonnes de questions : Pourquoi faut-il passer la pâte polymère à tel cran de la machine ? Pourquoi des bulles se forment? Pourquoi ce n’est pas droit comme sur la photo du livre ? Pourquoi ça se déforme ?… des questions auxquelles le livre ne répondait pas.

Un professeur pour répondre à mes questions

J’ai donc décidé de suivre des ateliers donnés par une animatrice en pate polymère. C’était dans une perlerie, lors d’ateliers privés donnés par une animatrice à un groupe d’élèves. Je ne savais pas encore qu’un jour j’allais transformer un loisir en métier et que, moi aussi, j’allais choisir de devenir animatrice créative !!

 

reconversion professionnelle devenir animatrice créative transformer un loisir en métier chouponline 3

créations et photo de débutante

A partir de ce moment, j’ai été piquée par le virus de la pate polymère et je n’ai plus pu m’en passer. J’apprenais, je progressais, je me perfectionnais. En rentrant chez moi, je ressortais mon matériel et je refaisais ce que nous avions vu en cours. On ne pouvait plus m’arrêter, la pâte polymère est devenue une addiction. Je me suis ainsi formée durant 2 ans au travers des ateliers mais également de rencontres organisées en Belgique et dans le nord de la France et de stages avec des artistes de renommée internationale.

 

En même temps, j’ai dû arrêter de travailler en biologie : J’adorais mon métier mais j’y laissais ma santé. Par obligation donc, il a fallu que je me décide à quitter le monde scientifique. Heureusement, ma passion pour la pâte polymère m’a beaucoup aidée à combler ce vide et à passer ce cap de la reconversion professionnelle.

 

 

Transformer un loisir en métier

 

Au fur et à mesure des années, ma maîtrise des techniques devenait évidente. Il m’est alors venu une idée folle : et si je vendais mon travail et mes services ? De la passion à la professionnalisation, le chemin n’a pas été si simple. La reconversion professionnelle pour devenir animatrice créative demande plus de travail que l’on croit.

 

Des débuts chaotiques avant de devenir animatrice créative

En 2014, je décide de créer mon entreprise de vente et de formations de bijoux en pate polymère. Les 2 premières années ont été des années de tests et de mise au point. A vrai dire j’ignorais tout de ce qu’était une entreprise créative, je ne savais pas calculer mes prix, je vendais donc à perte sans le savoir. Disons que ces 2 premières années ont reflété mon envie d’être dans les règles au niveau de la loi donc déclarée mais que je n’étais pas très sérieuse quant à la pérennisation de mon activité.

 

reconversion professionnelle devenir animatrice créative transformer un loisir en métier chouponline aC’est également à cette période que j’ai commencé à donner des cours. Mon magasin de loisirs créatifs préféré recrutait des professeurs. Je suis allée passer un entretien à leur siège, à Bruxelles, avec un book leur montrant mes réalisations. J’ai été embauchée pour devenir  animatrice créative en pate polymère.

Niveau tarif, j’étais payée à l’atelier et non au nombre de personnes. Je gagnais 25€/H HTVA mais cela ne me permettait  pas de rentrer dans mes frais car il y avait le déplacement et la préparation des cours, au moins 8H chacun: réfléchir la création  qui sera réalisée pendant l’atelier, la faire pour voir si c’était possible dans le temps imparti, la refaire pour prendre en photo toutes les étapes, retoucher les photos pour les améliorer, écrire le support de cours, l’imprimer. Quand je vois qu’aujourd’hui Fimo me rémunère 40€/H HTVA + 0,3€/km, je suis plus sereine.

 

Transmettre mon savoir a toujours été très important pour moi. Lorsque je travaillais en biologie je donnais des cours aux étudiants et j’adorais cela. Ma reconversion professionnelle m’a permis de  changer de métier mais je suis toujours la meme: L’interaction avec les élèves est vraiment enrichissante et nécessaire pour moi. Ils m’apprennent constamment de nouvelles choses et les guider dans l’expression de leur créativité est un vrai bonheur.

 

Ma reconversion professionnelle devient sérieuse

En 2016, tout a changé. J’ai pris consciente qu’en travaillant sérieusement et avec les bonnes personnes, je pouvais vivre décemment de mon activité créative. J’ai alors mis les bouchées doubles pour transformer un loisir en métier et mettre en place la vie que je désirais avoir.

 

  • reconversion professionnelle devenir animatrice créative transformer un loisir en métier chouponline jPour cela j’ai suivi et je suis toujours de nombreuses formations en commerce, marketing, communication, internet, comptabilité, photographie…une reconversion professionnelle demande de nouvelles compétences
  • J’ai multiplié les marchés de créateurs et appris à faire un stand attractif.
  • J’ai mis en dépôt-vente mes bijoux dans des boutiques de créateurs et des galeries d’art.
  • J’ai été publiée dans le magazine français dédié à la pâte polymère suite à la création d’un tutoriel. Les éditions Hachette m’ont contactée afin de paraître dans leurs fascicules sur la pâte polymère.
  • j’ai diversifié mon offre de formations pour devenir animatrice créative, spécialisée sur la technique mais polyvalente sur la pédagogie
  • j’ai aussi participé à des salons créatifs comme Créativa
  • j’ai été recrutée par la marque Fimo en tant que démonstratrice Wallonie.
  • j’ai repris Pâte@Art, une association qui organise des stages d’argile polymère : Cette association a pour but de valoriser et de promouvoir la pâte polymère en tant que médium artistique. Nous invitons tous les 3 à 4 mois un professeur mondialement connu afin qu’il ou elle nous enseigne un projet durant un week-end. Je prends énormément de plaisir à organiser ces stages même si c’est un gros travail d’organisation et de gestion.

 

En 2 ans, à force de travail, j’ai pu transformer un loisir en métier et  enfin devenir animatrice créative à plein temps. Ma reconversion professionnelle est réussie: je vis de ma passion. Cela ne s’arrête bien évidemment pas là puisqu’il faut toujours aller de l’avant, se renouveler, penser à de nouveaux produits ou de nouveaux cours, s’associer avec des personnes qui pourront m’aider encore et toujours à améliorer mon entreprise (photographe, comptable, graphiste…), trouver de nouveaux clients…Il y a donc toujours du pain sur la planche pour les créatifs qui veulent vivre de leur passion!

 

 

 Actualités

 

Vous l’avez compris, devenir animatrice créative ce n’est pas seulement transformer un loisir en métier, mais aussi prendre son activité et sa reconversion professionnelle avec beaucoup de sérieux, j’ai fait le choix d’etre spécialisée et partout à la fois.

 

Création de mon site internet

www.allisoncohade.comreconversation professionnelle devenir animatrice créative transformer un loisir en métier chouponline b

Ce site contiendra un blog où il sera bien entendu question de pate polymère : les nouveautés, des trucs et astuces, des débats, des conseils si l’on souhaite vivre de sa passion…Il y aura une boutique en ligne avec mes différentes collections de bijoux. Et, pour finir, l’ensemble de mes cours: en plus des cours en présentiel sur la Belgique,  je développe un nouveau service ; le cours privé  en live sur internet…. Belgique, France, et partout où on a besoin de mes conseils.

 

Défilé de la Wax Flashions Show

Début septembre,  devant la gare des Guillemin à Liège, un défilé de mode a permis au public de découvrir les tenues de stylistes belges et français, ainsi que mes bijoux portés par les mannequins.

 

Créativa Liège.

Pour la 1ere fois, J’étais présente à ce salon qui avait pour thème « L’île Créative ». J’animais 3 ateliers par jour pour  initier à la pâte polymère. Chaque atelier proposait un thème différent.

 

 

Publiez une annonce pour vos ateliers de pate polymere

 

Ce blog vous plait ?

Ce blog vous plait ?

Inscrivez-vous et recevez les prochains articles directement dans votre messagerie !

0% de pub,

100% de lecture

Votre inscription est faite !

Pin It on Pinterest

Share This